Comment puis-je prendre en compte une location de voiture ?

Bonjour, chers abonnés ! Aujourd’hui, considérez le cas de la location d’une voiture à un employé, devrait-il être indemnisé ? S’il faut tenir NDFL et ainsi de suite. Je rencontre souvent de tels cas, puisque presque tout le monde a une voiture et que les employés l’utilisent souvent à des fins de service, c’est assez rentable puisqu’il n’est pas nécessaire d’acheter une voiture en entreprise. Vous indiquez si l’entreprise paie une compensation pour avoir travaillé sur votre voiture ?

A voir aussi : Quel match de football aura lieu ce soir ?

Plan de l'article

Utiliser la voiture d’employé pour une entreprise : que choisir — compensation ou loyer ?

Utilisez la voiture de l’employé pour atteindre des objectifs officiels. Que choisir : compensation ou loyer ? Toutes les organisations ne sont pas propriétaires d’un véhicule. Et le besoin de mouvement est presque tout le monde. Dans ce cas, les employés qui ont des voitures personnelles sont renfloués. Ensuite, il y a la question suivante : comment utiliser le véhicule d’un travailleur à des fins officielles ? Il existe deux options de remboursement des employés :

  • paiement d’une indemnité pour utilisation voiture personnelle pour les voyages de service ;
  • un contrat de location de véhicule (sans équipage ni équipage).

Évaluons les principaux avantages et inconvénients de chacune de ces méthodes.

A voir aussi : Comment choisir un titre pour mon film ?

Indemnité

Si un employé utilise sa propre voiture pour des besoins officiels, l’organisation peut l’indemniser. En général, ce montant comprend déjà le remboursement des coûts d’exploitation (amortissement, coûts GSM, maintenance et maintenance). L’indemnisation est payable sur la base des éléments suivants : documents :

  • une commande du chef de l’organisation, qui spécifie le montant de la compensation (en fonction de l’intensité de l’utilisation) ;
  • les documents prouvant que l’employé possède une voiture personnelle (copie du PTS — si une voiture personnelle est utilisée ; copie de la procuration pour conduire le véhicule — si l’employé conduit par procuration) ;
  • des feuilles de voyage (ou autres documents) confirmant l’utilisation d’un véhicule personnel à des fins de service.

Quand une indemnité payée vaut la peine considérez quelques points :

  • l’indemnisation n’est payable que lorsque le véhicule est utilisé dans une activité de production impliquant des connecteurs de service permanents conformément aux tâches de travail de l’employé ;
  • Le montant de l’indemnisation est indépendant des jours civils par mois ;
  • pendant les périodes où la voiture n’est pas utilisée en raison de l’absence d’un employé sur le lieu de travail (congés, voyages d’affaires, congés de maladie), aucune indemnité n’est versée.

Afin de taxer les bénéfices la législation prévoit des frais d’indemnisation. La compensation dépend des paramètres techniques du véhicule

Type de véhicule Limitez les taux de rémunération par mois, frottez.
Voitures particulières avec cylindrée jusqu’à 2000 cc inclus 1200
Voitures particulières à cylindrée supérieure à 2000 cc 1500
Motos 600

La compensation (selon les règles établies) réduit l’assiette fiscale imposable sur le profit. De plus, le montant de l’indemnité n’est pas assujetti à la NDFL et aux primes d’assurance.Que se passe-t-il si la majeure partie de la journée de travail de l’employé est en congé ? Et c’est ce qui arrive le plus souvent.

Il s’avère que le taux de compensation légal ne couvre qu’une fraction des coûts réels de fonctionnement de la voiture. Dans ce cas, il n’est pas rentable pour le salarié d’être rémunéré. Que faire ? Faites un contrat de location de véhicule avec lui.

La conclusion d’un bail

Si vous décidez de prendre une voiture employé à louer, les documents suivants doivent être délivrés :

  • contrat de location de véhicule. Il doit être joint des copies des titres du véhicule (PTC, ticket d’inspection, etc.)
  •  le fait de recevoir le transfert du véhicule ;
  • liste de voyages.

Examinons chacun des documents plus en détail. Vous pouvez louer la voiture avec l’équipage (conduisant le propriétaire de la voiture) ou sans. Et le contrat de location doit clairement préciser ce qui coûte le propriétaire et quels sont les locataires. Considérez les principaux types les coûts qui peuvent survenir lors de la location d’un véhicule.

Location d’équipage Carolas Contrat de location d’une voiture sans équipage
Services de gestion et d’entretien des véhicules Fourni par le propriétaire Non fourni par le propriétaire
Responsabilités de maintenir le véhicule en bon état (y compris en cours et en révision) Interprété par le propriétaire. Dans le cas contraire, le contrat peut être fourni Effectué par le locataire
Paiement du chauffeur Lord.Le contrat peut autrement être imposé au propriétaire Prêt au locataire. Le contrat peut autrement être fourni
Assurance automobile et responsabilité pour les dommages pouvant être causés par ce véhicule Produit par le propriétaire. Le contrat peut autrement être fourni. Prêt au locataire. Le contrat peut autrement être fourni
Coûts d’exploitation commerciale (coût) GSM, consommables, etc.) Par accord des parties

Faites attention ! Il est légalement analphabète de conclure un contrat de location si la voiture est utilisée pour répondre aux besoins de l’employeur pendant les heures de bureau et que le reste est légalement analphabète. Le fait est qu’on ne peut pas transférer la propriété à la location de neuf à dix-huit ans et repris de dix-huit à neuf.

Dans le bail, il est supposé que le propriétaire a effectivement (plutôt que formellement) transféré le bien au locataire, le locataire l’a utilisé pour un certain terme, puis retourné au propriétaire. Le partage de biens est contraire à l’essence même de la relation locative. En outre, à la résiliation du bail, le locataire est tenu de restituer le bien au propriétaire de l’État dans lequel il l’a reçu (sous réserve d’usure normale ou en condition due à un contrat). Mais comment un locataire peut-il s’engager à respecter une obligation liée à l’état de la voiture le jour du retour s’il ne contrôle pas l’utilisation de la voiture en dehors des heures de bureau ? Ainsi, la décoration le contrat de location est plus approprié dans les cas où l’employé n’utilise temporairement pas le véhicule qu’il possède et est disposé à le fournir à l’entreprise sur une base de représailles.

En plus du contrat, il doit y avoir une acceptation obligatoire du véhicule. La forme d’acte du parti est libre de se développer. Cependant, il doit avoir tous les principaux détails prévus à l’article 9, paragraphe 2, du 21 novembre 1996, de la loi fédérale n° 129-FZ « sur la comptabilité », à savoir :

  • le nom du document ;
  • date de rédaction document ;
  • le nom de l’organisation à partir de laquelle le document est tiré ;
  • le maintien de l’exploitation commerciale ;
  • compteurs de transactions commerciales en nature et en termes monétaires ;
  • les noms des agents responsables de l’opération et de la bonne exécution de l’opération commerciale ;
  • signatures de ces individus.

Loi sur la réception des échantillons de véhicules

L’acte de réception et de transfert d’automobiles. Tcheliabinsk 11 janvier 2010 Par cette loi Plushkin I. P., détails du passeport : _____________________________________ vivant à __________________________ et ci-après dénommé le bailleur, d’une part, et Impulse LLC, représentée par la directrice Markina P. A P. en vigueur en vertu de la Charte, ci-après dénommée le Locataire, le d’autre part, confirmez ce qui suit : Type de CU : Marque, modèle : Numéro d’identification (VIN) : Année de CU : Modèle, numéro de moteur : N° de châssis (cadre) Body No. Couleur : Puissance du moteur : Capacité de fonctionnement du moteur : Séries et GTD : Passeport CU : Dépéré : Les dommages suivants sont détectés : 1. Conformément au contrat de location de voitures conclu entre le bailleur et le locataire, le propriétaire a transféré la voiture à la location. 2. Cette loi est composée en deux exemplaires de force juridique égale, un pour chacune des parties. Locataire : Locataire :

Afin de confirmer les coûts de l’acquisition de GSM, l’organisation devrait être d’établir des feuilles de voyage. En règle générale, les entreprises qui louent des voitures auprès de leurs employés ne font pas de camionnage. La façon dont ils peuvent se développer eux-mêmes. Notez seulement que tout document principal doit contenir tous les détails prévus à l’article 9, paragraphe 2, de la loi fédérale n° 129-FZ du 21 novembre 1996, « sur la comptabilité ».

Il est conseillé d’enregistrer des données telles que la lecture du compteur kilométrique (kilométrage en kilomètres) au début et à la fin de la journée et l’itinéraire de la voiture. Les autorités de surveillance estiment, que sans ces informations, il est impossible de calculer la consommation d’essence prise en compte lors du calcul de l’impôt sur le revenu (les contrôles de station-service confirment uniquement l’acquisition du GSM, mais pas sa consommation), ni de conclure la nature de la production du voyage. Exemple de feuille de piste de voiture

Guide de l’auto n° 13 janvier 2010

Impulse LLC Organization, par exemple, rue Chelyabinsk Rouge, 2, tél. (351) 222-22-22

Nissan Almera A999AA 174

Jours d’utilisation des voitures F.I.O. No. chauffeurVergence des prix La route de ce qui suit Lectures du compteur kilométrique (km), heure (heures, min.) Ropeg Obshtchyi (km) Combustibles et lubrifiants propriétaires S’abonner
viezda retour voir, quand… Honneur (l) Stoi- pont (frotter.)
11.01.2010 g. Markin A. A. 74 KM№ 123456 g. Tcheliabinsk,. Krasnaya, 2 — Tract Troitsky, 10ai inverse 0411009.00 04112012.00 20 Pétrolais-92, 2 50 Markin
20.01.2010 г. Markin A. A. 74 KM№ 123456 g. Tcheliabinsk,. Krasnaya, 2 —. Sakharova, 15 ans retour 04128013,00 04130016,00 20 Essence-92, 2 50 Markin

Chef comptable ____________________________ Shcherbenok N.A.

Faites attention ! Les listes de voyage de l’organisation sont préparées pour une période d’un jour à un mois. Les formulaires de feuilles de voyage élaborés et la fréquence de leur préparation sont inscrits dans la politique comptable de l’organisation.Commentaires N. IN. Ermolaeva, chef adjoint de la comptabilité et du conseil fiscal, Vnesheconomaudit : Pour exclure le kilométrage « hors service », il est possible de retirer lectures du compteur kilométrique፦ Lundi — au début de la journée lorsque l’employé met la voiture à la disposition de l’organisation ; − le vendredi — à la fin de la journée lorsque l’employé la prend. En plus des listes de voyage, il est nécessaire de procéder à des caisses de station-service confirmant les coûts d’achat de GSM.

Les montants du loyer, ainsi que tous les coûts d’entretien de la voiture et du GSM, peuvent être inclus dans les coûts. Lors du paiement du loyer, l’organisation doit retenir la NDFL à un taux de 13 % (ou 30 % si le particulier n’est pas résident de la Fédération de Russie). Primes d’assurance location Aucun frais n’est accumulé. Le cas est que les paiements en vertu de contrats civils liés au transfert de biens ne sont pas soumis à des cotisations d’assurance. Exclusion : Paiements en vertu du contrat de location conclu avec l’équipage dans le cadre des frais du conducteur. Par conséquent, le contrat de location conclu avec l’équipage recommande deux montants : le loyer et les frais de chauffeur. Le deuxième montant devra être facturé des primes.

Vous pouvez laisser votre commentaire. Pour ce faire, remplissez le formulaire ci-dessous. Champs, marqués d’astérisques doivent être remplis.

Source : http://ural-audit.ru/press_center/publikacii-specialistov_/bukhgalterskij-uchet-nalogi_/avto_v_slugebmih_celah/

Vous rencontrez des problèmes dans la location de la voiture d’employé ?

Dans les réalités actuelles, l’une des conditions de vitesse et de mobilité de toute organisation est l’utilisation du transport. Pendant ce temps, toutes les organisations ne peuvent pas se permettre de l’acheter. Parmi les principaux moyens de résoudre ce problème, citons l’utilisation de voitures de travailleurs avec compensation ou la location de transport à partir de employés. Il semblerait qu’il soit courant de payer une indemnité ou de louer une voiture à un employé. Cependant, les implications fiscales et juridiques de ces paiements aux employés soulèvent de nombreuses questions pour les comptables. Dans cette version, nous décrirons comment louer correctement la voiture d’un employé et rembourser à l’employé les coûts de son véhicule personnel pour l’organisation, dont les subtilités et les nuances doivent être prises en compte à cet égard.

Utiliser le véhicule personnel d’un employé à des fins officielles l’organisation peut de différentes manières :

  • indemniser l’employé pour l’utilisation et l’usure d’un véhicule personnel dans le cadre d’un contrat de travail ;
  • louer une voiture auprès d’un travailleur ;
  • conclure un contrat de services de transport ;
  • il est également possible de transférer la machine à l’utilisation gratuite ou à la location.

Dans ce communiqué, nous proposons d’examiner le paiement d’une indemnité pour l’utilisation et l’usure d’un véhicule personnel, ainsi que les détails du contrat de location de véhicule. employé.

1. Indemnisation pour utilisation de véhicules personnels à des fins officielles

Si le travail d’un employé est lié à un voyage officiel et qu’il utilise sa propre voiture avec le consentement ou la connaissance de l’employeur, l’employeur le compense pour l’utilisation du véhicule automobile, rembourse également les GSM, l’entretien, etc. Il convient de distinguer l’indemnisation pour l’utilisation de véhicules personnels à des fins officielles et les coûts des véhicules personnels. Donc, K l’indemnisation concerne les paiements pour l’utilisation de biens personnels par l’employé, et les coûts associés au transport personnel comprennent les coûts de GSM, de réparation, etc.

Le montant de l’indemnisation est déterminé indépendamment par les Parties contractantes (art. 421 du Code civil de la Fédération de Russie). Le montant total de l’indemnisation doit être précisé dans un accord distinct avec le contrat de travail. Cette exigence est contenue dans l’article 188 du Code du travail. Pour payer une indemnité :

  • L’employé doit convenir d’une rémunération avec la direction ;
  • Travailleur doit soumettre une demande au bureau comptable de l’organisation pour un paiement mensuel d’une rémunération appropriée ;
  • L’employé est tenu de soumettre une copie certifiée certifiée du passeport technique ;
  • L’employé doit confirmer que la propriété appartient à ses propres droits.

Les paiements sont basés sur la commande d’un superviseur. De plus, afin de confirmer l’utilisation du transport à des fins officielles, l’employé doit conserver des registres de voyage dans les feuilles de voyage et soumettre à l’employeur des vérifications de carburant et de lubrifiants. matériaux.

Contrat de location de voiture sans équipage

Ici, vous pouvez regarder et télécharger le modèle de contrat de location de voiture d’équipage gratuit 2018 dans un format qui vous convient. N’oubliez pas que vous pouvez toujours obtenir notre assistance juridique, y compris en remplissant ce formulaire en nous contactant sur les téléphones répertoriés sur le site Web.

Nouvel échantillon

Contrat de location de véhicules sans équipage

g. Moscou « __ » ________ 20__

g. Citoyen Ivanov Ivan Ivanovich (passeport série 5472 № 740152, délivré 21.04.2005 Danilovsky OVD. Moscou), vivant à : g. Moscou, rue. Youth, d. 37, sq 70, ci-après dénommé « propriétaire », d’une part, et Vega Limited Liability Company, ci-après dénommée « locataire », représentée par le PDG Konstantin Valentinovich Kuznetsov, agissant en vertu de la Charte, ont, d’autre part, conclu ce traité de ce qui suit.

1. Objet du contrat

1.1. Le propriétaire accorde au locataire pour la possession et l’utilisation temporaires du véhicule conformément au paragraphe 1.2 du présent accord sans la fourniture de ses services de gestion et d’entretien destinés à être utilisés par le Locataire dans ses activités économiques.

1.2. Caractéristiques du véhicule loué (ci-après le véhicule) :

VAZ 21102, berline, année 2005, couleur bleue, numéro d’immatriculation E352VL199RUS, numéro d’identification HTA21102758268392, numéro de moteur 0380347, numéro de corps 0534830.

1.3. Louable le véhicule appartient au propriétaire. Le propriétaire garantit qu’au moment de la présente entente, le véhicule n’est pas soumis à des garanties et n’est pas grevé par d’autres droits de tiers.

1.4. Le transfert du véhicule est soumis à l’acte d’acceptation et de transfert (annexe 1), qui fait partie intégrante du présent accord.

1.5. La période de location est de deux ans à compter de la date du transfert du véhicule au locataire par séquestre/loi sur le transfert.

2. Droits et responsabilités des parties

2.1. Le propriétaire est tenu de :

2.1.1. Fournir au locataire un véhicule en état de fonctionnement.

2.1.2. Transférer au locataire, avec le véhicule, toutes ses fournitures et documents (y compris le certificat d’immatriculation du véhicule, le billet de passage de l’inspection technique de l’État, le manuel d’utilisation) au lieu du locataire à : c. Moscou, rue. Park, d. 7, à temps jusqu’au 30 avril 2017.

2.2. Le locataire est tenu de :

2.2.1. Examen du véhicule et vérifier son état avant de signer un acte de transfert par le receveur.

2.2.2. Utilisez le véhicule en fonction de son objectif.

2.2.3. Faire un loyer dans le montant, dans les délais et conformément à la procédure prévue dans le présent accord.

2.2.4. Gardez le véhicule en marche, y compris les réparations en cours et les réparations majeures.

2.2.5. Renvoyez le véhicule au bailleur dans un état de fonctionnement, sous réserve de l’usure normale dans les 10 jours qui suivent l’expiration du bail ou la résiliation du contrat de la manière prévue par le présent accord sur le retour du véhicule (annexe No 2). Le locataire est tenu de retourner le véhicule chez le locataire à l’adresse suivante : g. Moscou, rue. Parkovaya, 7.

2.2.6. En conjonction avec le véhicule, retournez au bailleur les articles et documents reçus du bailleur conformément à l’acte d’acceptation et de transfert.

2.2.7. En cas de retour tardif du véhicule, payer le loyer pour la période délinquances.

2.3. Le locataire est responsable de l’entretien du véhicule, de l’assurance responsabilité civile (CSAGO), de l’assurance véhicule (casco), liée au fonctionnement du véhicule, y compris l’acquisition de carburant et de lubrifiants.

2.4. Les revenus générés par le locataire grâce à l’utilisation du véhicule dans le cadre du présent Contrat sont la propriété du locataire.

2.5. Le locataire a le droit de louer véhicule sous-loué sous réserve du consentement écrit du bailleur.

3. Améliorations des biens loués

3.1. Les améliorations de véhicules distincts apportées par le locataire sont la propriété du locataire.

3.2. Le locataire a le droit, avec le consentement du bailleur, d’apporter des améliorations indissociables au véhicule. À la résiliation du présent accord, le propriétaire est tenu de rembourser au locataire le coût des améliorations inséparables du véhicule.

4. Loyer

4.1. Loyer pour l’utilisation du véhicule est de 5000 (cinq mille) roubles par mois.

4.2. Le loyer est payé au plus tard le 7 du mois suivant le mois où le locataire a utilisé la voiture.

4.3. Le paiement du bail est effectué par le locataire en transférant l’ordre de paiement du montant dû sur le compte bancaire du bailleur.

5. Forclusion subséquente de biens loués

5.1. Le locataire n’a pas droit à un rachat ultérieur du véhicule.

6. Responsabilité des parties

6.1. Pri En cas de non-transfert du loyer à temps, le locataire paiera au bailleur une pénalité de 0,05 % du retard de paiement pour chaque jour de délinquance.

6.2. En cas de violation du retour du véhicule au bailleur énoncé au paragraphe 2.2.5 du présent Contrat, le locataire doit payer au bailleur une amende de 35 000 RUB.

6.3. Dans tous les autres cas de défaillance ou d’exécution inappropriée des obligations découlant du présent accord, les parties sont responsables conformément au droit russe applicable. Fédérations.

7. Force majeure

7.1. Les parties sont exemptées de toute responsabilité en cas de non-exécution ou de mauvaise exécution des obligations découlant du présent traité en raison de circonstances de force irrésistible.

7.2. Une partie qui ne peut pas remplir son obligation doit en informer l’autre partie dans un délai de 2 jours.

8. Règlement des différends

8.1. Tous les différends ou désaccords survenant entre les parties dans le cadre du présent traité seront résolus par des négociations entre les parties.

8.2. Déstabilisés dans le processus les négociations font l’objet d’un contrôle judiciaire conformément aux lois de la Fédération de Russie.

9. Modification et résiliation

9.1. Tous les amendements et ajouts à cet Accord sont valides, à condition qu’ils soient sous la forme d’un seul accord écrit.

9.2. Chaque partie peut, à tout moment, renoncer unilatéralement au présent Accord, en donnant un préavis de 30 jours à l’autre partie à l’avance.

10. Clauses finales

10.1. Le vrai Le contrat est en deux exemplaires de la même force juridique, un pour chacune des parties.

10.2. Adresse, détails et signatures des parties :

Propriétaire Ivan Ivanov passeport série 5472 № 740152 publié le 21.04.2005 Danilovsky ATS Moscou Adresse : 115375, g. Moscou, St. Jeunesse, d. 37, 70 m² Compte 40817810603843082751 dans la CAB BIC « fiable » 044570165 k/c 30101810758012004697 Ivanov (Ivanov I.I.) locataire Société à responsabilité limitée Vega Adresse : 112738, g. Moscou, rue. Parkovaya, d.7 NÉ 1024968312765 AUBERGE/CPT 7715372863/771501001 p/s 40702810240057103412 chez Solid BIC 044570261 k/c 30101810293057180257 PDG Kuznetsov, K. C.)

Contrat de location de voiture entre l’individu et l’organisation

Il est assez courant de voir une situation où les employés de la direction ou de l’entreprise utilisent leur voiture personnelle pour accomplir leurs tâches professionnelles. Dans ce cas, il est nécessaire de recouvrer leurs coûts tels que l’usure du véhicule, le GSM et d’autres coûts. conclure un contrat de location de voiture. Cette relation entre personnes physiques et morales est régie par les articles 642-648 du Code civil russe « Louer une voiture sans équipage ».

Le contrat de location de véhicules sans équipage profite aux entreprises (comparativement à d’autres types de remboursement aux employés) du fait que la loi prévoit un large éventail de coûts pouvant être remboursés au propriétaire individuel de la voiture. Ces coûts comprennent non seulement le GSM, mais également la réparation de machines, l’assurance responsabilité civile (CSAGO, CASCO), lavage de voiture et réparation en cas de dommages à la voiture. Pour le montant de toutes les dépenses engagées, l’entreprise a le droit de réduire son assiette imposable. Seul le propriétaire du véhicule peut louer une voiture à une personne morale. Pour preuve de propriété, une copie du PTC doit être conservée auprès de l’organisation locataire pendant toute la durée du contrat de location. En outre, le propriétaire est tenu de fournir à l’entreprise un certificat d’enregistrement du TC (techtalon). et la police d’assurance OSAGO (si disponible).

Ensuite, un contrat de location hors équipage est établi. Le contrat doit nécessairement inclure les informations suivantes :

  • marque de voiture ;
  • année de fabrication ;
  • couleur du corps ;
  • numéros de moteur et de carrosserie de voiture ;
  • plaque d’immatriculation d’État.

À partir du lien ci-dessous, vous pouvez télécharger un exemple prêt à l’emploi d’un contrat de location de voiture entre une personne morale et une personne physique :

Documents pour confirmer les coûts de transport

Pour acceptation à la comptabilité et à la fiscalité la prise en compte des coûts liés à l’entretien et au fonctionnement de la voiture de location doit être documentée. En outre, qu’un contrat de location de véhicule doit être émis, les documents suivants peuvent être confirmés :

  • liste de voyage — est publiée mensuellement avec l’itinéraire parcouru, le kilométrage de consommation de carburant ;
  • confirmer les coûts des documents GSM — encaissements, factures de marchandises et factures ;
  • un contrat avec la compagnie de carburant pour l’achat de carburant ;
  • actes réparations, factures, etc.
  • les reçus pour le stationnement, le lavage, etc., qui doivent inclure la marque et le numéro d’état de la voiture.

Une attention particulière doit être accordée à la bonne conception de la liste de voyage. La description de ce document ainsi que son formulaire et les recommandations à remplir sont fournies dans la liste de voyage du véhicule.

Fiscalité pour un particulier — propriétaire d’une voiture

Le loyer payé au propriétaire en vertu d’un contrat de location de voiture est reconnu par l’IRS le revenu d’un particulier, comme tous les revenus, est imposé par la NDFL à 13 %. Ce montant d’impôt est requis par l’organisation locataire, en tant qu’agent fiscal, en tant qu’agent fiscal, pour transférer le particulier en impôt, et 87 % du bail restant au propriétaire. Tous les autres coûts encourus pour l’entretien automobile par un particulier sont remboursés sans impôts, car ils ne sont pas des revenus.

Les règles de location de la voiture personnelle si vous n’êtes pas seulement employé

Quand les voitures des employés sont utilisées pour répondre aux besoins de l’entreprise, il est important de se souvenir des fondements légaux de cette utilisation. Elena Gadlevska, avocate licenciée, a décrit comment « louer » le transport personnel des travailleurs à des fins officielles. Cette utilisation peut être faite par :

  • Bail
  • Par contrat gratuit
  • Conformément à la législation du travail prévue à l’article 106 du TC « Compensation pour l’usure des véhicules, équipements, outils et appareils appartenant à travailleur »

Contrat de location

Le Code civil propose deux versions du contrat de location de véhicule (TC) :

  • Un contrat de location de véhicule conclu avec un équipage est un contrat dans lequel un employé dont la voiture utilise l’entreprise agit également en tant que conducteur et surveille personnellement l’état du transport. Dans ce cas, l’agent doit se conformer aux ordres de l’employeur relatifs à la gestion et à l’entretien de la machine
  • . Contrat de location de véhicules sans équipage – Gestion et le véhicule est entretenu par le locataire lui-même (art. 613 et 616 du GC)

Le choix de l’un de ces baux dépend de la personne qui conduira la voiture : le travailleur propriétaire lui-même ou un autre employé, un employé qui travaille comme chauffeur ou un employé dont le travail est de nature allée.

Si un employé du propriétaire travaille comme chauffeur et prévoit d’utiliser sa voiture pour des tâches professionnelles, il y a alors un contrat de location sans équipage pour le véhicule. Bien que le chauffeur se conforme aux ordres de l’employeur concernant l’exploitation technique et commerciale de l’automobile, mais la gère non pas par un bail, mais par un contrat de travail en vertu duquel la conduite d’une voiture fait partie de ses fonctions de travail. Si la gestion automobile ne fait pas partie de l’emploi du propriétaire, comme le chef d’une organisation ou d’un autre fonctionnaire, la question est de savoir si les parties peuvent être un contrat de location de TC avec l’équipage, sans objet.

Par exemple, d’une part un tel officier n’est pas tenu de conduire une voiture pendant les voyages de service. Mais s’il prend personnellement le volant, il a le droit de s’attendre à une récompense supplémentaire, ce qui est possible grâce au contrat de location de véhicule avec l’équipage.

Il vaut également la peine de prêter attention à un tel moment. S’il est destiné à transporter d’autres employés ou biens de la société en voiture, l’employeur doit vérifier si ce transport, par exemple, est incompatible avec les lois sur les licences.

Quels types d’activités dans le transport routier sont assujettis à des licences, voir l’annexe 1, paragraphe 4, du Règlement sur la délivrance de licences de certaines activités approuvées par l’ordonnance sur les licences no 450 des activités individuelles. » Le contrat doit préciser l’objet du contrat : nom, marque, modèle, année de sortie, couleur, numéro d’immatriculation du véhicule (art. 578 GC). Il convient également de noter les conditions dans lesquelles au moins une partie souhaite parvenir à un accord. Par exemple, la législation ne contient pas une exigence obligatoire pour indiquer la valeur de la voiture dans le contrat. Mais il est obligatoire si au moins une des parties a déclaré la nécessité de parvenir à un accord sur la question.

Veuillez noter les documents et accessoires : la machine est louée avec ses accessoires et documents connexes, sauf disposition contraire du contrat (article 582 du GC). Il peut s’agir d’un certificat d’immatriculation CA, d’une confirmation d’inspection des clients, d’une assurance véhicule, de clés de voiture, etc. Point important : à l’employé est tenu d’avertir l’employeur de tous les droits de tiers sur la machine (droit de mise en liberté sous caution, etc.).

Par exemple, la voiture est en garantie avec la banque en tant que garantie de performance dans le cadre d’un contrat de crédit. Dans le cas contraire, l’employeur a le droit de demander la réduction de loyer ou la résiliation du contrat et des dommages-intérêts (art. 584 du GC). Le loyer, la procédure, les conditions, la forme et le moment de sa demande sont déterminés par le contrat de location en vertu de l’article 585 du GC. Et s’ils ne sont pas définis, on considère que l’ordre est établi, conditions et conditions applicables à la location d’un bien similaire dans des circonstances comparables. La répartition des coûts de réparation des immobilisations et des coûts continus entre les parties est la suivante. Révision :

  • Lors de la location d’une unité de crédit sans équipage, la voiture Capremont revient à l’employeur (art. 615 GK). L’article est impératif (catégorique) et les autres conditions ne sont pas autorisées
  • La voiture Capremont dans le cadre de la location d’un CU avec un équipage est assignée à l’employé, le propriétaire de la machine (l’article 605 du GC est également impératif)

Courant coûts :

  • Lors de la location d’une unité de crédit avec un équipage, de maintenance, etc., les coûts sont payés à l’employé (art. 605 du GC)
  • Les coûts associés à l’exploitation commerciale (carburant, paiements liés à l’exploitation d’une automobile, etc.) sont imputés à l’employeur. Mais par contrat, ils peuvent également être affectés à l’employé (art. 607 du GC)

Lors de la location d’une unité de crédit sans équipage, tous les coûts d’exploitation de la voiture sont à la charge de l’employeur (art. 615 et 617 du GC), mais par contrat, ils peuvent être facturés à l’employé, à l’exception du coût du Capremont.

Contrat d’utilisation gratuite

En plus du contrat de location entre les parties, il peut y avoir un contrat d’utilisation gratuite (prêt) d’une voiture. Tous les coûts d’exploitation de la voiture sont pris en charge par le prêteur (art. 649 du GC) — bien sûr, sauf disposition contraire du contrat. Ce contrat donne à l’employeur uniquement le droit de posséder et d’utiliser une voiture. En même temps, l’employeur peut ne pas exiger qu’un employé conduise cette voiture à moins que cette direction ne fasse partie de ses fonctions professionnelles.

Utilisation de l’auto par main-d’œuvre codex

Il présente une différence significative par rapport au contrat de location ou d’utilisation gratuite (art. 106 du TC). Considérez les principaux points où il existe des différences :

1. La possibilité d’utiliser la voiture pour répondre aux besoins des employés :

  • Lorsque l’employeur utilise la machine d’un employé en vertu de l’article 106 du TC, la propriété et l’utilisation de la voiture ne sont pas répercutées sur l’employeur. L’employé peut utiliser la voiture à des fins personnelles après les heures
  • de travail Lors de la conclusion d’un contrat de location ou d’un contrat gratuit, le droit de posséder et d’utiliser la voiture est confiée à l’employeur — tant que le contrat est en place, l’employé ne peut pas utiliser la voiture à des fins personnelles

2. Nécessité de faire fonctionner un travailleur automobile :

  • L’utilisation de la voiture d’un employé pour répondre aux besoins de l’employeur en vertu de l’article 106 du TC n’est possible que si l’employé la gère dans l’exercice de ses fonctions professionnelles.
  • Si la voiture est exploitée par un autre employé, la relation entre les parties doit être conclue avec un contrat de location ou sans frais

3. Rémunération des employés :

    • Pri l’employeur en vertu de l’article 106 du TC doit l’indemniser pour l’usure (dépréciation) de ce transport. La taille et la procédure de paiement sont déterminées par accord
    • . Lorsque le bail est conclu, l’employé reçoit un loyer. Lors de la conclusion d’un contrat à titre gracieux, l’employeur ne paie rien à l’employé dans le cadre de l’utilisation de la voiture.

Le Code du travail ne contient pas d’exigences spécifiques pour documenter l’utilisation des biens personnels d’un employé pour répondre aux besoins. employeur. Les options suivantes sont disponibles :

  • Incluration de l’état de la voiture d’un employé pour les besoins de l’employeur dans le contrat de travail
  • Conclusion d’un accord d’abandon du contrat de travail
  • Conclusion d’un accord distinct entre les parties sur l’utilisation de la voiture d’un employé pour répondre aux besoins de l’employeur
  • Une ordonnance visant à indemniser le travailleur pour l’usure (dépréciation) de la voiture si elle était réellement utilisée par l’employé pour répondre aux besoins de l’employeur à la connaissance de ce dernier.

Louez la voiture d’un employé sans équipage — comment puis-je faire dans la comptabilité ?

Selon les autorités de contrôle (lettres du ministère des Finances de Russie n° 03-03-06/1/559 du 6 novembre 2008), le ministère russe des Finances de la Russie. Moscou du 30.04.2008 № 20-12/041966.1), il est nécessaire de confirmer les coûts sous forme de location dans le cadre du contrat de location de véhicules (TC), y compris :

  • l’acte de réception des biens loués,
  • autres documents montrant l’utilisation d’un véhicule de location dans les activités de production de l’organisation locataire.

Ces documents comprennent les ordres du chef de l’organisation pour sécuriser l’UC de location aux employés et les demandes d’utilisation d’une voiture de location. Vous devez également joindre des copies des feuilles de voyage pour déterminer la régularité et l’heure d’utilisation, ainsi que l’itinéraire des véhicules de location.

Coûts d’huile et de lubrifiants (GSM) et de réparation de véhicules engagés par votre organisation dans le processus utilisation d’une voiture de location, confirmée par des documents d’achat et de dépenses de carburant, des travaux de réparation.

Les documents confirmant l’achat de GSM sont des documents de paiement du carburant (tels que des chèques en espèces). La quantité de carburant consommée est confirmée par des feuilles de voyage.

Les documents confirmant les coûts de réparation d’un véhicule automobile sont, par exemple, les actes de réparation effectués (il n’y a pas de forme uniforme d’acte, de sorte que l’artiste peut composer agir sous forme arbitraire, conformément aux exigences relatives aux détails nécessaires énoncées dans la partie 2 de l’article 9 de la loi fédérale no 402-FZ du 06.12.2011, « Sur la comptabilité »). Lorsque vous louez une voiture sans équipage, votre organisation locataire ne dispose pas des éléments suivants :

  • les calculs de TVA liés à cette opération ;
  • tout impact fiscal sur l’impôt sur le revenu ;
  • les obligations fiscales foncières (car la propriété (voiture) reçue par votre organisation locataire en vertu du contrat de location reste une propriété propriétaire) ;
  • obligations fiscales de transport (car la voiture est immatriculée auprès du propriétaire (art. 357 de la Fédération de Russie), tandis que si votre organisation met la voiture en immatriculation temporaire auprès de la police de la circulation, le propriétaire sera toujours le payeur de la taxe de transport (lettre du ministère des Finances de la Russie Fédération numéro 03-05-05-04/04 en date du 03-03/2011)).

Lorsque vous louez une voiture à un particulier qui n’est pas un entrepreneur, votre organisation locataire agit en qualité d’agent fiscal (art. 226, par. 2) et doit retenir du montant du loyer NDFL à 13 % et transférer le montant de la retenue d’impôt sur le budget à l’emplacement de votre organisation locataire au sein de l’administration fiscale au plus tard le jour de la réception effective de l’argent de la banque pour le paiement du loyer ou le jour des virements sur le compte physique (par. 4 et 6 de l’article 226 de la Fédération de Russie, lettre du ministère des Finances de Russie en date du 01.06.2011 numéro 03-04-06/3-127, en date du 06.12.2010 № 03-04-06/3-290 et daté du 16.08.2010 № 03-04-05/3-462).

Primes d’assurance

Le montant du loyer versé à un particulier pour l’utilisation d’une voiture n’est pas soumis à des cotisations d’assurance à des fonds extrabudgétaires (partie 3 de l’article 7 de la loi fédérale no 212-FZ du 24.07.2009, lettre du Ministère du développement économique de la Russie datée du 12.03.2010 № 550-19). Les primes d’assurance-accidents de loyer ne sont payées que si ce droit est établi par le contrat de location (art. 5, paragraphe 1, article 20.1, paragraphe 1 de la loi fédérale n° 125-FZ).

Comptabilité

Dans la comptabilité de l’organisation locataire, des transactions sont formées (Instructions pour l’application du plan comptable des comptes financiers et économiques des organisations, par ordonnance du ministère des Finances de Russie n° 94n du 31.10.2000) : Débit 001 – loué la voiture est reflétée derrière la balance ;

Débit 20 (26, 44 ou autre compte comptable) Crédit 73 (76) — Loyer couru ;

Débit 20 (26, 44 ou autre compte comptable) Crédit 60 (76) — Comptes d’entretien du véhicule ;

Débit 19 Crédit 60 (76) — Comptabiliser le montant de la TVA facturé par les contreparties dans une partie des frais de voiture ;

Débit 68 Crédit 19 — Le montant de la TVA facturé par les contreparties dans une partie des frais de voiture est accepté déductible ;

Débit 73 (76) Prêt 68.01 — retenu par NDFL sur le montant du loyer accumulé au propriétaire ;

Débit 73 (76) Prêt 51 — le loyer payé pour le « moins » de la NDFL retenue.

Pour obtenir les informations les plus complètes sur la manière dont la location d’un véhicule sans équipage et les conséquences fiscales des parties au contrat peuvent être trouvées dans le manuel.

Frais de location de voiture

Méthodes d’utilisation du transport (y compris personnel) à des fins officielles

  • Louer une voiture (y compris personnelle) • Louer avec un équipage Par un tel contrat, le propriétaire ne doit pas seulement fournir une voiture au locataire, mais aussi pour lui fournir ses services de gestion et d’entretien (art. 632 du Code civil de la Fédération de Russie). • Loyer sans équipage Après avoir conclu un tel contrat, l’organisation reçoit simplement l’employé de la voiture en possession et en utilisation temporaires (art. 642 du Code civil de la Fédération de Russie).
  • Rémunération pour l’utilisation de la voiture personnelle d’un employé • Louez une voiture dans un contrat, faites particulièrement attention à la description du transport locatif. L’accord doit énoncer ces spécifications afin que vous puissiez déterminer exactement lequel exactement la voiture est louée. Ce n’est que dans ce cas que le bail est considéré comme conclu. Cela est indiqué à l’article 607, paragraphe 3 du Code civil de la Fédération de Russie. Le contrat de location de véhicule peut prévoir le rachat du véhicule.

L’acte de services de location de voitures ne doit être fait que si le contrat de location est prévu. La périodicité de rédaction est également prescrite dans le contrat (mensuel, trimestriel). Dans le buchet, la valeur de la voiture de location est reflétée sur le compte hors bilan de l’évaluation acceptée dans le contrat. Amortissement par voiture non cotés sur le solde, non accumulés.

Fiscalité

Lors du calcul de l’impôt sur le revenu, les coûts associés à la location d’une voiture (y compris un employé) peuvent être comptabilisés dans le montant des coûts réels (article 264, article 252, paragraphe 10, article 252 de la Fédération de Russie). Dans le même temps, l’organisation a également le droit de prendre en compte les coûts de :

  • Coûts GSM (p. 2, paragraphe 1, article 253 de la NC RF) ;
  • les paiements d’assurance si le droit d’assurance est attribué au locataire (article 263, article 263, article 646, article 646 du Code civil de la Fédération de Russie).

Documentation des coûts de loyer dans le cadre du contrat de location un véhicule d’équipage est un contrat de location, l’acceptation des services fournis dans le cadre d’un contrat de location négocié et d’autres documents confirmant l’utilisation d’un fonds de transport loué dans les activités de production de l’organisation locataire (lettre UFNS de la Fédération de Russie sur la ville). Moscou, le 30 avril 2008 N 20-12/041966.1). Ces documents, par exemple, comprennent :

  • ordre du chef de l’organisation de sécuriser les voitures de location aux employés ;
  • applications de location de voitures ;
  • exemplaires de voyage pour déterminer la régularité d’utilisation ainsi que l’itinéraire des voitures de location et l’heure à laquelle elles sont utilisées.

La taxe de transport et la taxe foncière ne sont pas payées pour un véhicule de location (payé par le propriétaire de la propriété). Si l’organisation loue la voiture personnelle d’un employé, la transaction n’est pas soumise à la TVA. Le montant du loyer est inclus dans le revenu de l’employé aux fins du paiement de la NDFL, mais il n’est pas soumis à des primes.

Paiement de l’indemnité de voiture personnelle de l’employé

La base de l’indemnisation pour l’utilisation de la voiture personnelle d’un employé est une ordonnance de superviseur ou un contrat de travail (collectif), qui prévoit le montant de l’indemnité. Pour recevoir de l’argent, un employé doit soumettre une copie du passeport technique de la voiture personnelle certifiée à la comptabilité. Frais d’indemnisation des véhicules personnels des fins de service peuvent être prises en compte dans le cadre d’autres coûts liés à la production et aux ventes uniquement dans le cadre des règles fixées par la décision no 92 du gouvernement de la Fédération de Russie du 8 février 2002. Selon l’ordre, les règles d’indemnisation sont les suivantes :

  • voitures particulières avec cylindrée jusqu’à 2000 cc, y compris 1200 roubles par mois ;
  • voitures particulières ayant une cylindrée supérieure à 2000 cc, y compris 1500 roubles par mois.

Ainsi, quelle que soit l’organisation réellement rémunérée au salarié le montant de ses frais associés à l’utilisation de sa voiture personnelle pendant un mois pour des voyages officiels, aux fins de l’impôt sur les bénéfices, ces dépenses ne sont comptabilisées que dans les règles établies par le Règlement No 92.

De même, les agents fiscaux estiment que le fonctionnaire doit établir des listes de voyage pour confirmer l’utilisation réelle du véhicule personnel pour les frais de voyage de service et de validité encourus. Cette confirmation est nécessaire pour l’organisation pourrait :

  • ne pas retenir les primes NDFL et les primes d’assurance du montant de l’indemnisation ;
  • prendre en compte le montant de la compensation lors du calcul de l’impôt sur le revenu.

De plus, étant donné que la compensation susmentionnée, telle qu’elle est prévue par la loi, prend en compte le remboursement des coûts liés au fonctionnement du véhicule (usure, GSM, réparation), le coût du GSM, remboursé par l’organisation aux employés utilisant des véhicules personnels à des fins officielles, ne peut pas être réinclus. en dépenses (lettre datée du 23 septembre 2013 du Ministère des finances de la Russie. №03-03-06/1/39239).

Dépenses GSM

Les acheteurs directs du GSM à la station-service sont généralement des employés de l’organisation (chauffeurs). L’organisation délivre des fonds pour l’essence à ces employés dans le cadre d’un rapport de la RCO.

Dans les trois jours ouvrables suivant la date de la fin de la période pour laquelle les montants comptables ont été émis, l’employé est tenu de déclarer ses dépenses (point 6.3 des directives de la Banque de Russie n° 3210-U du 11.03.2014). Les chèques de caisse sont joints au rapport anticipé indiquant le numéro, les marques et la valeur du GSM et la date d’achat. Dans un buhoochet GSM acquis sont reflétés sur le sous-décompte 10-3 « Fuel ». Si une station-service a émis une facture émise à un employé ou si le montant de la TVA est marqué sur une ligne distincte du chèque de caisse confirmant l’achat du GSM, la TVA peut être déduite.

S’il n’y a pas de facture, le GSM arrive au prix indiqué sur le chèque de caisse, y compris la TVA (PBU 5/01, PBU par. 6).

Le nombre de GSM dépensés doit être documenté, et des listes de voyage doivent être établies à cet effet. Les draps de voyage peuvent être disposés en uniforme ou forme auto-conçue.

Liste des guides

La feuille de route est décorée en un seul exemplaire pour chaque véhicule. Un employé autorisé de l’organisation (tel qu’un répartiteur ou une secrétaire) doit remplir le formulaire. Toutes les feuilles de voyage doivent être numérotées et estampillées (estampillées).

Lorsque la voiture part et après son retour au garage, la feuille de voyage doit assurer le mécanicien ou l’officier responsable du fonctionnement du véhicule à moteur avec sa signature (avec F. AND. A.) ou le tampon approprié. Dates et heures l’examen avant et après le vol du conducteur est assuré par le médecin officier qui a effectué l’inspection. Ces données doivent également être certifiées par sa signature (avec F. AND. A.) ou le tampon approprié.

Veuillez établir la liste de voyage pour chaque jour ou une autre période au plus d’un mois. Si un véhicule est utilisé par plusieurs conducteurs, vous pouvez créer plusieurs listes de cheminement par voiture, pour chaque conducteur. De nombreux tribunaux confirment : les coûts du GSM ne réduisent pas l’assiette fiscale en cas de voyage les feuilles ne contiennent aucune information sur l’itinéraire, la course, les lectures du compteur de vitesse, si les listes de cheminement sont signées par des personnes non autorisées, pas de déchiffrement des panneaux, etc. Les erreurs et les inexactitudes dans le remplissage des feuilles de voyage sont également une raison pour exclure ces dépenses de la base décroissante de l’impôt sur le revenu.

L’utilisation d’une voiture de service sans draps de voyage est considérée par les autorités fiscales comme une utilisation personnelle de la voiture. Ces revenus en nature sont inclus dans la base de comptabilité d’exercice. NDFL. Les coûts du GSM peuvent être confirmés non seulement par des listes de voyage, mais également par tout autre document pouvant déterminer de manière fiable le chemin parcouru. Par exemple, les documents remplis à l’aide de données provenant d’instruments de suivi des véhicules et de surveillance des mouvements utilisant le système de navigation par satellite GLONASS ou d’autres systèmes. Ces éclaircissements sont contenus dans la lettre du ministère russe des Finances n° 03-03-06/1/354 datée du 16 juillet 2011.

Taxation et location de voiture individuelle

L’une des tâches les plus importantes de toute organisation est de travailler rapidement et efficacement. Et c’est difficile à résoudre sans utiliser au moins un minimum de ressources immobilières, dont l’ensemble particulier est différent pour différents types d’entreprises.

Le transport automobile est un type de propriété difficile à faire non seulement pour le camionnage, le transport de passagers, les industries de la construction, mais aussi pour le reste. La voiture donne à l’entreprise une rapidité d’action. Cependant, toutes les organisations ne peuvent pas se le permettre. il n’est pas toujours nécessaire d’acheter, car le besoin d’une voiture peut être temporaire. Dans ce cas, la chose la plus facile à faire est de conclure un bail. Le plus souvent, il est signé avec un individu. Dans cet article, nous parlerons des particularités de la fiscalité dans une telle relation et discuterons de la location d’une voiture à un individu.

1. Contrat de location de voiture avec une personne

La location d’un bien à un particulier est effectuée par un contrat par lequel le propriétaire (particulier) s’engage à fournir au locataire (organisation ou propriété intellectuelle) du bien pour paiement temporaire en possession, utilisation ou utilisation temporaire (art. 606 du GC).

Un contrat de location de voiture avec un particulier est simple de rédiger. Il n’est pas obligatoire de s’inscrire. Un contrat peut être conclu pour n’importe quelle durée ou pas du tout dans le contrat. Dans ce dernier cas, il serait considéré comme un prisonnier à durée indéterminée. Toute partie peut refuser de poursuivre le contrat en avertissant l’autre partie au cours du mois ou d’une autre durée que vous écrire dans le contrat. L’un des points les plus importants pour conclure un contrat de location avec un particulier est le choix de son type :

  • un contrat de location d’équipage, c’est-à-dire des services de gestion et d’entretien (article 632 du GC) ;
  • un contrat de location de voiture sans équipage, c’est-à-dire sans prestation de services de gestion et d’entretien (art. 642 du GC).

Chaque type de contrat présente ses avantages et ses inconvénients, car il impose des responsabilités différentes au locataire et au propriétaire. Dans le premier cas la responsabilité d’entretenir le bien en bon état, les réparations majeures et en cours, les fournitures sont attribuées au propriétaire et, dans le second, au locataire.

Caractéristiques Location de véhicules
avec équipage sans équipage
Gestion et entretien d’un véhicule loué propriétaire (art. 632 GK) locataire (art. 645 GC)
Contenu du véhicule, y compris courant et révision propriétaire (art. 634 GK) locataire (art. 644 GK)
Paiement des coûts liés à l’exploitation commerciale (carburant, lavage, entretien, consommables, frais de transport) locataire (art. 636 GC) locataire (article 646 du GC)
Assurance véhicule (y compris l’assurance contre les dommages) propriétaire (art. 635 GC) locataire (art. 645 GC)
Responsabilité pour dommages causés par des tiers véhicule, son dispositif et ses mécanismes propriétaire (art. 640 GK) locataire (art. 648 GC)

2. Un propriétaire peut-il être un particulier ?

Il y a une norme intéressante au GC qui peut retarder lors de la conclusion d’un contrat de location avec l’équipage. Ainsi, le paragraphe 2 de l’article 635 du GC stipule que lors de la location d’un véhicule avec un équipage, les personnes qui conduisent et entretiennent son fonctionnement technique doivent être constituées du propriétaire dans les relations de travail.

Et si votre propriétaire… un individu ordinaire ou votre employé, à proprement parler, il ne peut conclure un tel contrat parce qu’il n’a pas d’employés. Dans la pratique, cependant, les fonctionnaires n’interdisent pas un tel contrat : lettres du ministère des Finances datées du 14.07.2008 №03-04-06-02/73, datées du 16.08.2010, numéro 03-04-05/3-462, daté du 1er décembre 2009. Une situation, cependant, veuillez noter que vous ne pouvez pas conclure de contrat de location avec un membre d’équipage dont les tâches comprennent la conduite d’un véhicule. Parce que le salaire pour la conduite est double — à l’intérieur de contrat de travail et contrat civil pour les services de conduite. Dans une telle situation, il est possible de conclure un bail hors équipage

3. Loyer et paperasserie

Le montant du loyer, la manière et le moment du loyer sont également convenus dans le contrat. Le paiement peut être soit un paiement fixe, soit en fonction du kilométrage ou du nombre de départs. Avec les loyers fixes, sa taille peut changer par accord des parties, au plus une fois par an (paragraphe 3 de l’article 614 du GC). Si vous concluez un bail avec par équipage, sélectionnez séparément :

  • frais de voiture
  • frais de gestion et de maintenance.

Cela permettra d’éviter les controverses concernant les primes. Nous en parlerons un peu plus tard.

En attendant, une autre caractéristique sur laquelle le traité doit se concentrer. La loi sur le contrat et la réception du transfert devrait clairement établir l’objet du bail et énumérer les signes qui l’identifient clairement :

  • marque, modèle ;
  • couleur ;
  • année libération ;
  • numéro d’enregistrement
  • Numéro d’identification (VIN).

Sinon, le contrat sera invalidé (article 607 du GC). Les documents suivants sont remis au locataire :

  • certificat d’immatriculation automobile ;
  • une copie du passeport du véhicule
  • ticket d’inspection ;
  • la politique OSAGO (si son transfert est stipulé dans le contrat).

Si le propriétaire n’est pas le propriétaire, demandez des documents lui permettant d’effectuer des transactions de bail au loyer pour le compte propriétaire.

La voiture est transférée au locataire par la loi sur le transfert de reçus. Il peut être composé sous une forme arbitraire. La loi vous recommande de préciser les caractéristiques du véhicule transféré, son coût convenu, son kilométrage et son état technique sur les résultats de l’inspection. La valeur convenue peut être n’importe quelle, il suffit de refléter la propriété dans un compte hors bilan. Si vous avez conclu un bail hors équipage, il se peut que les actes mensuels ne soient pas effectués. Il suffit qu’un locataire reconnaisse les coûts. contrat, ordres de paiement ou RCO, actes de réception de transfert (lettres du ministère des Finances №03-03-06/1/559 et FNS datées du 05.09.2005, №02-1-07/81).

Et voici l’acte des services de conduite fournis à établir. Il aura une forme arbitraire, mais certainement avec des détails obligatoires pour la comptabilité « primaire ». Il peut spécifier à la fois les services de gestion et la location de la voiture elle-même.

4. Comptabilité fiscale de location de voitures

Les coûts qui seront pris en compte dans le calcul de l’impôt sur le revenu dépendent des termes du contrat, le paiement des frais facturés au locataire. La comptabilité fiscale d’une location de voiture dépend également du système fiscal sur lequel l’organisation opère, général ou simplifié.

Les contribuables utilisant la méthode de comptabilité d’exercice tiennent compte du loyer du dernier numéro de la période de déclaration (impôt) (article 272, paragraphe 7). Les autres coûts sont basés sur les dates des documents. Si vous avez une location de voiture sur l’USN, les coûts sont pris en compte une fois qu’ils sont effectués (ainsi que la période de location a expiré) et payés.

Obligatoire à OSNO, et OOS — la validité économique et la documentation des dépenses (article 252, paragraphe 1 du NC). Selon le type de dépense, l’ensemble des documents variera : contrat, actes, chèques, reçus de paiement, listes de voyage, etc. Pour obtenir un résumé de la prise en compte des coûts de location d’un véhicule dans la comptabilité fiscale, voir le tableau.

Type de flux Louer une voiture sur OSNO Louer une voiture sur USN
Services de contrôle automobile P.21 st.255 NC pp.6 p.1 st.346,16 NK
Primes d’assurance gestion pp.1 p. 1 er 264 NC pp.7 p.1 st.346,16 NC
Les coûts de location pp.10, paragraphe 1, 264 NC p. 4 p. 1 art. 346,16 NC
Actuel et révision si l’obligation est assignée au locataire, art. 260, p. 1 et 2 pp.3, paragraphe 1, st.346,16 NC
Les coûts de maintenance p. 11, p. 1, de l’article 264 NC pp.12, paragraphe 1, st.346,16 NC
Dépenses GSM p. 5 p. 1 de l’article 254 NC (pour la production) activités) ou à l’article 264, p. 11, paragraphe 1 du NC (besoins de gestion) pp.5, paragraphe 1, st.346,16, pp.12 P.1 st.346,16 NC
Assurance CSAGO, CASCO p. 1, p. 1, article 263 NC OSAGO, p. 7, paragraphe 1, article 346.16 NC

Le loyer versé au propriétaire n’est pas soumis à la TVA car le particulier n’est pas le payeur de cette taxe. Le payeur de la taxe de transport est le propriétaire. Selon l’article 357 du NC, la taxe est payée par la personne à laquelle la voiture est immatriculée, c’est-à-dire le salarié lui-même.

5. Dépenses GSM de location

voiture Comme nous l’avons déjà découvert, le locataire peut prendre en compte le coût du GSM, comme le matériel ou la maintenance du transport de service, en fonction de la fonction qu’il remplit dans le véhicule d’organisation.

Le sujet de cet article n’inclut pas de discussion sur le rationnement des carburants, mais quelques mots valent encore la peine d’être prononcés. Normes de consommation de carburant approuvées par le ministère des Transports Order No. AM-23-R du 14 juillet 2008. Ce document est mis à jour périodiquement, complété par de nouveaux modèles de voitures. Mais dans la fiscalité le code n’établit pas directement qu’il est nécessaire de radier les coûts GSM uniquement dans les limites limites. Le ministère des Finances, dans ses explications (par exemple, lettres n° 03-03-06/1/20097 du 27 juin 2014 n° 03-03-06/1/2875 du 27 juin 2014) permet aux organisations qui ne sont pas motrices de ne pas adhérer aux règles du ministère des Transports et d’élaborer ses propres normes. Les organisations de transport automobile utilisent les règlements du ministère des Transports.

Toutefois, ces réglementations approuvées par l’organisation doivent être économiquement saines, c’est-à-dire approximativement conformes à la réglementation du ministère des Transports ou en l’absence de règlements en matière de Document — documentation technique pour la voiture. Il est également possible d’effectuer des contrôles de voiture par vous-même ou en contactant une organisation spécialisée. Par conséquent, vous devez émettre une commande pour approuver la réglementation des voitures de location.

6. Feuilles de voyage de location de voiture

Les coûts de location d’une voiture GSM ne diffèrent essentiellement pas des coûts de carburant consommés par les machines appartenant à l’organisation. Le coût du montant total de GSM dépensé par mois est inclus dans les coûts de le mois dernier (lettre du ministère des Finances datée du 30.01.2013 N 03-03-06/2/12).

La question de savoir s’il faut établir des listes de voyage lors de la location d’une voiture est un sujet de discussion. D’une part, le véhicule ne vous appartient pas. Le propriétaire n’a pas non plus le devoir de les compiler.

Toutefois, c’est la liste de voyage qui spécifie l’itinéraire du voyage qui confirme directement la direction de production des coûts. Bien que pour être juste, il convient de noter que l’itinéraire ne fait pas partie des détails obligatoires de la liste de voyage.

Il est donc plus sûr si les draps de voyage vous vous allez vous rattrècher, et la route qui s’y trouve. Vous pouvez développer et approuver vous-même la forme du document, mais n’oubliez pas d’inclure les détails requis pour ce document (ils sont dans l’ordonnance n° 152 du 18 septembre 2008). Les véhicules à moteur utilisent la forme uniforme de feuille de voyage, qui a été introduite par la résolution no 78 de l’État Skomstat du 28 novembre 1997.

Par conséquent, la principale condition d’acceptation du GSM est que les coûts doivent être :

  • Documenté (feuilles de voyage, chèques de caisse, contrat de carburant) entreprise et ses rapports)
  • Économiquement sain (ordonnance du superviseur pour l’approbation des règlements).

7. Paiement de la NDFL sur la location de voiture

Que le particulier — le propriétaire soit un employé de l’organisation locataire ou non, le locataire est reconnu comme agent fiscal qui doit retenir le montant de NDFL lors du paiement des frais de loyer et être transféré au budget (article 226, paragraphes 1 et 4, article 208, paragraphe 4, article 208, paragraphe 4, 1, article 208 du NC). En plus de faire rapport au bureau des impôts sur les formulaires 2-NDFL et 6-NDFL. Paiement de la NDFL sur la location de voiture – droits une organisation locataire qui ne peut être renoncé, quelles que soient les conditions que vous avez écrites dans le contrat de location (une telle clause sera considérée comme négligeable, lettres datées du 15.07.2010. №03-04-06/3-148, du ministère des Finances le 29.04.2011 №03-04-05/3-314). La NDFL est taxée par :

  • revenus de location de voitures ;
  • services de gestion automobile.

Taux : 13 % (pour les résidents fiscaux) ou 30 % (pour les non-résidents) (Paragraphe 4, 1, article 208). La NDFL est retenue sur le paiement réel du loyer (art. 226, paragraphe 4).

Une personne peut également exercer son droit à déductions fiscales standard dans les mois où le contrat de location était en vigueur (lettre du ministère des Finances numéro 03-04-05/32053 datée du 8 août 2013). La date du revenu réel est dérivée du jour de salaire du revenu — de la caisse ou d’un compte bancaire (paragraphe 1, article 223 de la NC). L’impôt doit être transféré au budget au plus tard le lendemain du jour où le revenu est payé.

8. Code de réflexion et de revenus locatifs 2-NDFL

Comme indiqué ci-dessus, il est du devoir de l’organisation locataire de préparer et de soumettre au bureau des impôts un certificat du formulaire 2-NDFL le l’individu est le propriétaire. Cela soulève des questions sur le reflet de la 2-NDFL d’une location de voiture. Pour remplir la section 3 de l’aide, vous aurez besoin des codes de revenus de la NDFL pour la location d’une voiture (reflétant séparément les services de location et d’équipage) :

  • 2400 « Revenus générés par la location ou toute autre utilisation de véhicules… »
  • 2010 — « Paiements de contrats civils (à l’exclusion des récompenses de droits d’auteur) »

9. Revenus de location de voitures en 6-ndfl

Le calcul sur le formulaire 6-NDFL est fourni pour toutes les personnes à qui l’organisation a versé un revenu. Par conséquent, les revenus locatifs devraient également s’y trouver. Le chiffre d’affaires des voitures de location dans 6-NDFL s’inscrira dans les lignes suivantes (recettes en frais de gestion — identiques) :

  • ligne 020 (le montant du loyer payé, car le revenu de loyer se produit exactement à la date du paiement)
  • ligne 130 (montant du loyer payé)

La ligne 040 comprendra la taxe de loyer calculée, lignes 070, 140 — retenues (vous auriez le même montant). N’oubliez pas de compter le propriétaire parmi les individus de la ligne 060. Dates :

  • Ligne 100 — date à laquelle le revenu a été effectivement payé (dans ce cas, la date du revenu est la date à laquelle il a été payé)
  • Ligne 110 — date du paiement réel du revenu (impôt retenu au jour de paie)
  • La ligne 120 est le jour suivant le jour de paie.

10. Primes de location de voitures

Ici, nous prendrons en compte le contrat de location avec l’équipage ou sans équipage. Si vous êtes avec l’équipage, alors vous êtes dans le contrat devait diviser les montants du bail lui-même et de l’administration. Parce que les primes d’assurance lors de la location d’une voiture sont facturées selon des règles différentes :

  • le loyer versé à un particulier en vertu du contrat de location de biens ne fait pas l’objet de cotisations d’assurance (article 7, partie 3 de la loi no 212-FZ du 24.07.2009, article 5 de la loi fédérale n° 125 – FZ)
  • le paiement des services de gestion est soumis à des primes d’assurance à la CRF et à la FFOMC, étant donné qu’il s’agit de paiements versés à une personne en vertu d’un contrat civil, qui est la fourniture de services (partie 1 de l’article 7 No 212-FZ).

Les primes d’assurance de la FSS pour les accidents du travail et les maladies professionnelles sont payées si elles sont prévues dans le contrat de location de véhicule lui-même conclu par l’équipage (article 20.1, loi no 125-FZ, par. 1).

Si les montants du contrat ne sont pas divisés, il est fort probable que les auditeurs extrabudgétaires accumuleront des cotisations de la totalité du loyer. Toutefois, il est possible de contester cette question devant les tribunaux (FAS PO Order of 15.01.2013 No. F06-10012/12).

11. Buchet de la location de voitures

Maintenant que vous connaissez les spécificités de la NDFL et les primes d’assurance provenant des paiements de location avec des particuliers, vous pouvez discuter de la voiture de location et voir les transactions qui y sont effectuées.

Si le véhicule est utilisé dans la production et la vente de produits, de biens, de travaux, de services, alors à des fins comptables, les coûts de location se rapportent à des activités ordinaires (PBU 10/99). Les paiements de location se reflètent dans les coûts de la dernière date du mois de location expiré, avec des comptes de coûts débattus — 20, 25, 26, 44, etc., selon l’endroit où la voiture a été utilisée. La facture du prêt dépend du fait que le propriétaire est un employé ou non :

Débit 20, 26, 44 et al. — Crédit 73 « Autres opérations Établissements du personnel » — Loyer accumulé au propriétaire et à l’employé de l’organisation

Débit 20, 26, 44 et al. — Crédit 76-5 « Règlements avec différents débiteurs et prêteurs » — Loyer accumulé au propriétaire — une autre personne (pas un employé)

Le reflet les opérations de contrat de location d’équipage sont généralement similaires à celles du crédit-bail sans services de gestion et de maintenance.

Si une personne acquiert le GSM et que le locataire le rembourse, il y aura alors de telles transactions :

Débit 10 — Prêt 76-5 — Acquis par le bailleur GSM

Débit 20, 26, 44 et al. — Prêt 10 — le coût du GSM dépensé est attribué aux coûts

Débit 76-5 — Crédit 50, 51 — le montant du remboursement du GSM a été transféré.

Si le propriétaire est un employé, alors de l’argent les fonds destinés à l’acquisition de GSM sont déclarés, puis un rapport préalable est établi pour les montants réels dépensés.

12. Exemple et câblage d’une voiture de location par un particulier

Hostayushka LLC est engagée dans le commerce de gros. Pour livrer les marchandises aux clients, le 1er août 2016, l’organisation a conclu un contrat de location avec l’équipage avec Vatrushkin V.V., qui n’est pas un employé de l’organisation. Le coût convenu de la voiture est de 300 000 roubles. Services de gestion automobile de Vatrushkin — 5 000 RUB, loyer voiture — 12 000 roubles Vatrushkin a fourni la demande et les pièces justificatives pour la déduction fiscale standard NDFL par enfant. Le paiement à une personne en vertu du contrat a été effectué le 5 septembre d’un compte courant à un compte bancaire.

1er août :

Débit 001 — d’une valeur de 300 000 roubles — la voiture de location est comptabilisée en solde au coût convenu

31 août :

Débit 4 — Crédit 76-5 — d’une valeur de 12 000 RUB — Loyer accumulé

Débit 44 — Crédit 76-5 — 5 000 RUB — facturé pour les services de gestion

Débit 76-5 — Prêt 68 — d’une valeur de 2 028 RUB — retenu par NDFL (17 000 — 1400) * 13%

Débit 4 — Prêt 69 — d’une valeur de 100 255 RUB — cotisations d’assurance FPR et FOMS (5000 RUB* 22 % 5000 * 5,1%)

5 septembre :

Débit 76-5 — Crédit 51 — d’une valeur de 14 972 RUB — payé à un particulier depuis le compte courant

6 septembre :

Débit 68 — Crédit 51 — d’une valeur de 2 028 RUB — budget NDFL

15 septembre :

Débit 69-2 — Prêt 51 — d’une valeur de 1100 RUB — primes d’assurance CRF cotées

Débit 69-3 — Prêt 51 — d’une valeur de 255 RUB — primes cotées dansPHOMOS

Source: https://azbuha.ru/buxgalterskij-uchet/buxuchet-arendy-avtomobilya/

ARTICLES LIÉS