Pourquoi les prix de l’immobilier augmentent ?

****0

Les prix anciens de l’immobilier ont fortement augmenté au cours de la période 1998-2008, et entre le premier trimestre 1998 et le quatrième trimestre 2008, il a augmenté de 2,5 fois, soit une augmentation moyenne de 8,5 % par an. Pourquoi ?

Lire également : Quelles sont les charges non déductibles ?

Contenu

  • Pourquoi les prix de l’immobilier ont-ils augmenté ?
  • Pourquoi la demande est-elle avancée ?
  • Prix immobilier, bulle ou pas de bulle ?
  • Pour plus d’informations : une vidéo claire et éducative proposée par Dessine-moi l’eco
  • Bonus : En savoir plus

Vous souhaitez être guidé dans la gestion et le suivi de vos investissements financiers ?

A lire en complément : Comment lire un schéma électrique de voiture ?

contactez-moi Pourquoi les prix de l’immobilier ont-ils augmenté ?

****1

Prix immobiliers anciens : de quoi parlons-nous ? L’indice Notaries-Insee du prix des maisons anciennes donne un référence des tendances du prix des vieilles maisons de qualité constante. L’indice concerne les maisons de plus de 5 ans ou subissent un deuxième changement (vieilles maisons au sens fiscal). Pour éviter les transactions atypiques, les marchandises non standard sont exclues des calculs.

Les prix de l’immobilier ont augmenté parce que la demande a augmenté et l’offre n’a pas pu augmenter dans les mêmes proportions. Si la demande de logements peut augmenter très rapidement à mesure que les conditions de financement s’améliorent, l’offre est rigide. Par conséquent, la demande croissante n’encouragera pas (ou peu) les propriétaires à proposer leur propriété sur le marché. Par conséquent, l’ajustement de l’offre à la demande n’est pas réalisé en quantités, mais est effectué sur la base des prix .

Pourquoi la question a-t-elle fortement progressé ?

****2

Lorsque l’offre est rigide, l’ajustement est réalisé par le prix : le le prix et la quantité qui équilibrent l’offre et la demande se situent à l’intersection de la courbe d’offre et de la courbe de demande. À mesure que la courbe de demande évolue et que la demande augmente, un nouveau point d’équilibre est créé. Lorsque la livraison est rigide et insensible au prix, la correction est entièrement effectuée par les prix : les quantités d’équilibre sont identiques, seul le prix a augmenté (de p* à p**).

Plusieurs facteurs ont contribué à l’augmentation de la demande de logements au cours de la période 1998-2008, simultanément ou séparément : l’extension de l’échéance des prêts, la baisse des taux d’intérêt, la démographie et même la crise financière affectant l’épargne des marchés financiers a modifié l’immobilier, etc.

  • Les données disponibles suggèrent, ainsi que l’échéance des crédits, passant de 13 ans en 2000 à près de 20 ans à la fin des années 2000.
  • Les taux d’intérêt, en revanche, ont considérablement baissé. Le pourcentage de 10 est passé de 5 % en 1998 à 2 % en ce moment.

Les deux mouvements ont considérablement augmenté la capacité d’emprunt des ménages.

Prix immobilier, bulle ou pas de bulle ?

L’ offre de logements n’ayant pas pu répondre à la demande, les prix ont augmenté. Cette augmentation était-elle déraisonnable ? Si nous pouvons y penser parce qu’un taux de 8,5 % par an semble excessif pendant 10 ans, rien n’indique jusqu’à présent.

  • Si l’explosion de la demande peut s’expliquer par des changements dans les déterminants, les prix ne baisseront que si ces déterminants subissent des changements inversés (taux d’intérêt plus élevés ou baisse de l’échéance des prêts).
  • D’autre part, si la hausse des prix immobiliers a une dimension spéculative et irrationnelle, les prix risquent de s’effondrer soudainement.

Pour plus d’informations : une vidéo claire et éducative suggérée en dessinant l’éco

Votre Vous pouvez regarder cette vidéo claire et éducative sur l’évolution des prix de l’immobilier. Il est proposé par Dessine moi l’eco.

Bonus : En savoir plus

Vous pouvez également visionner cet entretien avec Xavier Timbeau (OFCE), qui offre une solution originale aux prix immobiliers élevés

****3 Arnaud Sylvain votre conseiller dans les investissements financiers et courtier d’assurance

contactez-moi

ARTICLES LIÉS