Les conditions de travail en Israël

Salaire minimum en Israël

Du 1er décembre 2017 — 5 300 shekels à temps plein (186 heures par mois) ; 212 shekels par jour, 28,49 shekels par heure. L’argent de poche fait partie des salaires. L’employeur ne paie pas moins que le salaire minimum qui peut déduire du salaire d’un employé vivant au domicile de l’employeur montant pour l’assurance maladie, l’assurance nationale, la vie et nourriture conformément à la réglementation appropriée.

Calendrier de paie

L’employeur doit payer salaire (pour le mois précédent) au plus tard le 9 de chaque mois. Ceux qui reçoivent une partie du salaire par l’intermédiaire de l’entreprise devraient recevoir une masse salariale (tlush). Il est très important de les garder.

A découvrir également : Trouver un Masseur-Kinésithérapeute à Marseille ?

Les heures supplémentaires

Un intervenant soigné qui ne vit pas au domicile de l’employeur et qui travaille à l’extérieur du domicile (alors que l’employeur est hospitalisé ou en réadaptation) a droit à une rémunération des heures supplémentaires. Les heures supplémentaires de travail sont considérées comme toutes les heures de travail supérieures à huit heures de travail par jour. Paiement : deux premières heures supplémentaires — 125% minimum 35,60 shekels par heure), toutes les heures suivantes après les deux premiers sont de 1 50 % (minimum 42,70 shekels par heure).

Jour de congé hebdomadaire

Selon une ordonnance du tribunal du 7.7.2016, un travailleur de soins a droit à 25 heures de repos hebdomadaire continu, y compris un jour de congé, qui est fixé selon votre croyance. En vertu de la Loi sur le temps du travail et des loisirs, chaque travailleur devrait avoir la possibilité de se reposer un jour de congé.

A lire également : Quel est le salaire de la sage-femme ?

Frais de transport

Le titulaire de la carte doit : rembourser le prix au travailleur soigné qui ne vit pas à la maison de l’employeur, ainsi qu’à l’extérieur de la maison.

Congé annuel

Chaque travailleur a droit à un congé payé annuel. Durée du congé annuel des employés : 14 jours ouvrables civils (sans compter un jour de congé hebdomadaire) au cours des quatre premières années de travail, puis les jours de vacances augmentent chaque année à 4 semaines à partir de la 13e année. Paiement : Pendant vos vacances, vous serez facturé des salaires normaux (pour les paiements). Vous pouvez copier les jours de vacances jusqu’à trois ans. L’employeur est tenu de vous donner la possibilité de profiter de vos vacances. L’employé dont l’employeur refuse de lui accorder un congé a le droit de démissionner « sur les droits de la personne licenciée », c’est-à-dire dans le respect de tous les droits des employés, y compris l’indemnité de départ (« pitsuim »). Le paiement de jours de vacances pendant que l’employé continue de travailler ne remplace pas l’octroi de vacances.

Jours fériés

Vous ne pouvez pas travailler 9 jours fériés dans année fixée selon votre croyance si ces jours ne coïncident pas avec votre jour de week-end hebdomadaire. Les vacances durent 25 heures par rapport à la durée du week-end hebdomadaire. Les jours fériés sont payés dès le premier jour de travail. Paiement minimum pour travailler un jour férié : 150 % de salaire journalier (24 heures) 150 % de salaire horaire (pour la 25e heure), et cela : 360

Journée de bien être

Après votre première année complète de travail, vous êtes éligible aux « journées de bien-être » chaque année. Vous comptez sur 5 jours de « bien-être » la première année, 6 jours pour la deuxième et la troisième année de travail, 7 jours de la quatrième à la dixième année de travail, et ainsi de suite jusqu’à 20 jours après la 10e année de travail. Le paiement pour chaque jour est égal à 378 shekels.

ARTICLES LIÉS