Prêt immobilier : faut-il souscrire des assurances ?

Pour finaliser l’achat d’un bien immobilier, bon nombre de personnes font un emprunt auprès des établissements financiers. Pour accorder les fonds nécessaires, les banques et autres organes exigent la souscription d’une assurance. Celle-ci protège les emprunteurs en cas de survenance d’une situation qui ne leur permet plus de solder les mensualités. L’assurance de prêt immobilier est-elle une obligation ? Quelle est son utilité ? Comment payer moins cher ?

Qui peut faire une demande de prêt immobilier ?

Acquérir un terrain à bâtir, acheter ou construire un logement nécessite un investissement financier important. Pour obtenir les fonds qui vous permettent de conclure la transaction, vous avez la possibilité de demander un prêt immobilier auprès d’une banque. En plus de l’assurance emprunteur, il existe certains critères qu’il faut satisfaire pour être éligible à un prêt immobilier.

A découvrir également : Quelles sont les démarches pour mettre un appartement en location ?

Souscrire assurance emprunteur

Le taux d’endettement maximal

Considéré comme l’un des points que les banques vérifient avant de vous octroyer un prêt immobilier, le taux d’endettement correspond au rapport entre vos dépenses et vos revenus. Il désigne la part de vos revenus que vous pouvez consacrer au remboursement de vos prêts.

Lire également : Choisir la maison idéale pour élever une famille : les critères à prendre en compte

Le taux d’endettement, en principe, ne doit pas représenter plus de 35 % de vos revenus mensuels. Les banques l’utilisent pour déterminer votre capacité d’emprunt. Celle-ci doit vous garantir un reste à vivre suffisant. Autrement, l’établissement prêteur peut refuser votre demande de crédit immobilier.

L’apport personnel

L’apport personnel correspond à une somme que vous avez en propre et que vous pouvez débloquer pour assurer l’achat de votre bien immobilier. Pour obtenir un prêt, vous devez montrer à votre banque que vous êtes en mesure de financer un certain pourcentage du projet avec vos fonds propres. Ceci prouve votre sérieux et atteste que vos finances se portent bien. L’apport personnel correspond souvent à 10 % minimum de la somme totale que vous souhaitez emprunter.

La situation professionnelle

Pour obtenir plus facilement un crédit immobilier, avoir une situation professionnelle stable est un argument solide. Les banques font plus confiance aux emprunteurs qui ont un emploi stable qui garantit un revenu régulier. Si vous êtes en CDI ou que vous avez un statut de fonctionnaire par exemple, vous pourrez convaincre plus facilement les banques pour obtenir les fonds nécessaires au financement de votre projet immobilier.

Prêt immobilier : l’assurance emprunteur est-elle obligatoire ?

Pour obtenir un prêt immobilier, l’assurance de crédit est l’une des exigences des banques. C’est une condition que les établissements prêteurs fixent systématiquement avant de valider votre demande. L’assurance emprunteur n’est pas une obligation du point de vue légal. En d’autres mots, aucune loi ne l’impose en France. Vous n’êtes donc pas tenu de souscrire un contrat de protection.

À moins d’avoir des biens importants à mettre en garantie, il vous sera toutefois presque impossible de trouver un prêt immobilier sans souscrire une assurance emprunteur. Même si ce n’est pas une obligation légale, elle est une exigence des banques ou des organismes de crédit. L’assurance emprunteur fonctionne comme une garantie pour l’établissement prêteur.

La banque a la garantie d’obtenir les fonds mis à votre disposition, même si vous ne pouvez plus rembourser. Au cas où vous ne pourrez plus honorer votre engagement envers votre créancier, la compagnie rembourse le tout ou partie du capital restant dû selon les termes du contrat. L’assurance emprunteur vous est proposée avant la signature de contrat de prêt. Vous pouvez souscrire l’assurance groupe que vous propose votre banque ou choisir une offre externe plus adaptée à vos besoins.

Pourquoi souscrire une assurance de crédit ?

L’assurance emprunteur est une condition indispensable pour obtenir un prêt. En plus de vous permettre d’être en conformité avec les exigences de votre créancier, elle présente aussi des avantages pour vous. C’est un moyen de protéger votre bien immobilier, votre patrimoine. En effet, l’assurance emprunteur vous permet de vous prémunir contre le risque de ne plus pouvoir payer vos mensualités.

Emprunter une grosse somme avec un délai de remboursement long constitue un risque pour vous et la banque. Vous n’êtes pas à l’abri d’une diminution soudaine de vos revenus, ce qui compromet votre capacité à faire face à vos mensualités. D’autres imprévus comme un accident ou une perte d’emploi peuvent vous empêcher de payer.

Étant donné que vous ne pouvez pas anticiper le déroulement de certains événements, vous assurer est la solution pour vous couvrir. Votre assureur prend en charge le montant qui vous reste à payer en tenant compte des clauses inscrites dans votre contrat. L’assurance emprunteur vous permet d’honorer vos engagements auprès de l’établissement créancier quoi qu’il arrive. En cas de défaut de paiement, vous évitez la saisie de vos biens, ce qui risque d’arriver si vous n’êtes pas assuré.

Les différentes garanties de l’assurance emprunteur

L’assurance de prêt immobilier vous protège contre différents risques. Vous pourrez inclure différentes garanties dans votre contrat :

  • le risque de décès,
  • le risque d’interruption temporaire de travail (ITT),
  • le risque d’invalidité permanente partielle (IPP),
  • le risque d’invalidité permanente totale (IPT),
  • le risque de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA).

La garantie décès est l’un des risques contre lesquels les banques exigent que vous vous protégiez avant de vous accorder un prêt longue durée. Elle fait office de mesure plancher. À ce titre, il est obligatoire d’y souscrire. La garantie décès permet à l’établissement créancier d’obtenir le remboursement de son prêt en cas de décès de l’emprunteur. La responsabilité du paiement du montant restant est transférée à la compagnie d’assurance. Celle-ci peut néanmoins inclure dans le contrat des exclusions de garanties. Si le décès de l’assuré est dû à une pratique sportive dangereuse ou à une overdose, la compagnie ne rembourse pas, sauf mention contraire dans le contrat.

La garantie PTIA est également exigée par les établissements prêteurs. Elle vous protège en cas de survenance d’une maladie, d’un accident dans le cadre de l’exercice de votre métier ou non. La perte totale et irréversible d’autonomie signifie que vous n’êtes plus en mesure de chercher un travail qui vous garantit un revenu.

Quant à la garantie IPT, elle vous protège contre l’inaptitude à l’emploi. Elle n’est pas obligatoire, mais vivement recommandée, notamment si vous exercez un métier à risque. La compagnie d’assurances vous couvre en cas d’invalidité permanente totale. La garantie IPP est quant à elle facultative. Vous pouvez néanmoins l’inclure dans le contrat d’assurance si votre situation l’exige ou si elle présente un intérêt pour vous.

Conseils pour payer moins cher votre assurance de prêt immobilier

L’assurance emprunteur a un impact significatif sur le cout total de votre crédit immobilier. En fonction de la banque, elle peut représenter 40 % du montant total du prêt. Il existe des astuces pour faire d’importantes économies sur l’assurance emprunteur. Changer d’offre vous permet de payer moins cher votre assurance. Lors de la signature de votre contrat de prêt, votre banque vous fait une offre. Celle-ci coute souvent plus cher que ce que proposent les compagnies externes.

La loi vous autorise à rompre le contrat de votre banque pour souscrire une délégation d’assurance (compagnie externe) qui vous convient plus. Il est aujourd’hui possible de changer de contrat à tout moment. Il vous suffit d’étudier les offres disponibles en utilisant un comparateur d’assurances en ligne. Après avoir trouvé une offre plus avantageuse, informez l’établissement prêteur. Ce dernier peut refuser si le principe d’équivalence de garanties n’est pas respecté. La comparaison vous permet de faire jouer la concurrence pour choisir le contrat d’assurance au meilleur rapport garanti/prix.

L’autre solution pour diminuer le cout de l’assurance de prêt est de trier les garanties qui sont introduites dans le contrat. Plus il y a de risques couverts, plus le prix de l’assurance augmente. Réduire le nombre de garanties permet donc d’alléger les mensualités. En dehors des garanties obligatoires (décès/PTIA), vous avez la possibilité de renoncer à la protection contre certains risques que vous estimez improbables.

ARTICLES LIÉS