Est-ce que le cours de l’argent va monter ?

Le métal précieux que représente l’argent connaît une chute depuis un certain temps. C’est à se demander s’il tend à faiblir ou à augmenter avec le temps. S’il y a eu des gains l’an dernier, cette année, on remarque plutôt une chute sérieuse. Quel est le niveau actuel de l’argent ? Quels sont les différents facteurs qui influencent le cours de l’argent ? Serait-il avantageux d’y investir en 2022 ? Les réponses, ici.

Le niveau actuel de l’argent

L’argent fait partie des métaux les plus précieux. Outre ce métal, on peut parler de l’or du bronze, etc. Depuis quelques mois, le cours de l’argent connaît une chute monumentale. Il faut préciser que cette chute a commencé par se faire ressentir aux derniers mois de l’année 2021. Aujourd’hui, au lieu de se redresser, cette chute continue aisément. Plus le cours de l’argent baisse, plus des polémiques se forment autour de cette situation. C’est à se demander ce qui peut être à la base d’un tel désastre.

Lire également : Comment sont calculés les frais de courtage ?

Notez que cette année, contrairement aux années précédentes, l’argent a été relégué au dernier plan. Ce qui explique clairement la baisse de son cours. Classé officiellement parmi les métaux, sa demande a été très lente cette année. Cela est en partie dû à la crise de coronavirus qui a paralysé un moment l’économie mondiale. À cela s’ajoute la ressente crise entre la Russie et l’Ukraine.

En effet, avant ces différents faits, l’or et l’argent avaient un cours très important. Retenez que la demande se faisait très aisément. Sachez que l’imposition de la guerre opposant l’Ukraine à la Russie a porté atteinte à cette harmonie. Si avant la guerre tout allait pour le mieux, après, les choses ont viré au rouge. Sachez que l’or à d’abord connu une évolution importante. Étant rattaché à l’argent, ce dernier a aussi connu une évolution. Seulement, cette situation a très vite changé. L’or et l’argent ont très vite chuté.

A découvrir également : Où acheter des pièces d'or en Suisse ?

Les facteurs à la base de la chute du cours de l’argent

Notez que quelques-uns ont été évoqués brièvement plus haut. Le principal étant la guerre entre la Russie et l’Ukraine. Cette guerre n’est cependant pas l’unique facteur à la base de cette chute. Sachez que le renforcement du dollar peut aussi être considéré comme l’un des facteurs de cette chute. Cette année, le dollar américain a connu une importante évolution. Grâce à la Fed, elle a connu une augmentation de 10% environ.  De plus, ces faits ont vachement endommager le cours de l’argent. Plus les dollars américains gagnaient en valeur, plus le cours de l’argent chutait.

Par ailleurs, l’argent est un métal particulièrement industriel. En effet, il contribue donc énormément à l’achat et la vente d’actions boursiers. Cela dit, lorsque les actions prennent un coup, il se subit également. Vu la chute progressive du cours de l’argent, plusieurs investisseurs se désistent.  Notez aussi que, les cours boursiers connaissent une importante chute. Ce qui aggrave davantage la situation actuelle de ce métal. Il faut préciser que la chute de l’argent peut être : renversée par l’or. Mais, l’or connaît lui-même une chute. Cette année, il ne pourra donc pas soutenir l’argent dans cette crise.

Investir dans l’argent en 2022 ; est-ce une bonne idée ?

Vu la chute du cours de l’argent, il serait prudent de renoncer à un investissement cette année. Retenez que l’idéal serait d’attendre que la situation macro-économique de ce métal soit réglée. Les analyses actuelles ne permettent pas d’encourager un tel investissement. Il est préférable de patienter que la situation se règle. Après quoi, y investir serait une très bonne idée. Car, depuis toujours, c’est le métal le plus utilisé dans le monde. Extrêmement soutenu par l’or, y investir prochainement vous rapportera à coup sûr des gains.

Pour finir, il est certain que le cours de l’argent finira par monter. Notez que la seule difficulté ici est d’estimer le temps avec précision. L’argent soutient énormément les secteurs de l’industrie. Sa non-augmentation mettrait à mal l’évolution de plusieurs secteurs.

ARTICLES LIÉS