Comment lire un schéma électrique de voiture ?

Quand il s’agit d’apprendre à lire et à écrire, on commence à apprendre les lettres de l’alphabet. Pour créer un plan électrique ou un schéma électrique, il en va de même. Il est nécessaire de connaître les éléments qui permettent de les établir. Et cela se produit à l’aide de deux éléments de base : le symbole électrique et les identificateurs des éléments.

Le premier, le symbole électrique, sert d’identité graphique. Il s’agit du « dessin » d’un élément électrique. Le second, l’identificateur, sert de système de coordonnées alphanumériques pour désigner de manière unique un élément du schéma.

A lire aussi : Quel est le rôle de l'électricité ?

Je propose un article sur ce sujet, avec :

  • Une liste de symboles normalisés pour les diagrammes électriques et les avions. Cette liste, bien que cohérente, n’est pas exhaustive. En particulier, il existe d’autres symboles très spécifiques utilisés dans l’industrie.
  • Emplacements, lettres et chiffres identifier les éléments d’un plan d’électricité.

Plan de l'article

Symboles électriques pour diagrammes électriques

Symboles électriques modulaires (pour panneau électrique) :

Symbole de fonction :

Disjoncteur : ****0

A lire en complément : C'est quoi le métier d'agent immobilier ?

sectionneur : ****1

sectionneur d’interrupteur : ****2

Fonction de déclenchement automatique : ****3

Contact rapproché : ****4

Symbole de contact ouvert : ****5

Contact rapproché différé : ****6

Bobine de contrôle : ****7

Facteur de protection thermique : ****8

Élément de protection magnétique : ****9

Torus différentiel :

Horloge : ****11

Minuteur : ****12

Minuteur : ****13

Téleruptor : ****14

Appareillage modulaire à fonction simple :

sectionneur : ****15

Interrupteur : ****16

Fusible : ****17

Contacteur : ****18

Disjoncteur : ****19

Fermeture automatique du bouton-poussoir et retour : ****20

Fermeture à glissière automatique à ouverture et retour : ****21

Dispositif de commutation multifonction modulaire :

Interrupteur fusible : ****22

Bouchon fusible : ****23

Symbole du fusible de sectionneur : ****24

Fusible d’épissure : ****25

Disjoncteur différentiel : ****26

Interrupteur différentiel : ****27

Disinterrupteur : ****28

sectionneur d’interrupteur : ****29

Disjoncteur : ****30

Disjoncteur tripolaire magnéto-thermique : ****31

Contacteur tripolaire bidirectionnel avec contact auxiliaire : ****32

Symboles contre les surtensions :

Scout : ****33

Limiteur de surtension : ****34

Paratonnerre : Ceci est un paratonnerre à diagramme monobloc ****35

Liste des symboles du plan électrique architectural :

Allumage à un seul interrupteur : ****36

Interrupteur d’allumage simple avec voyant lumineux : ****37

Double allumage : ****38

Switch va et vient : ****39

Interrupteur bipolaire : ****40

Double va et vient : ****41

Variateur d’intensité : ****42

Bouton-poussoir : ****43

Bouton-poussoir avec voyant lumineux : ****44

Commandement clé : ****45

Appareillage électrique en point d’attente : ****46

Éclairage de point d’attente – Applique murale : ****47

Prise de courant 2P T : ****48

Prise murale 2P T avec volets : ****49

Douille de rasoir (transformateur séparateur intégré) : ****50

Support de prise de communication : ****51

Conducteurs et connecteurs électriques :

Pilote de phase : ****52

Fil neutre : ****53

Conducteur de mise à la terre et protection : ****54

Enchevêtrement de conducteur protecteur et neutre : ****55

5 conducteurs triphasés, un neutre, une terre : ****56

Type de connexion électrique : ****57

Intersection de deux électriques conducteurs avec raccordement : ****58

Intersection de deux conducteurs électriques sans connexion : ****59

Distraction : ****60

Boîte de jonction : ****61

Symbole général de la Terre : ****62

Terre protectrice d’un circuit électrique : ****63

Masse ou châssis d’un appareil : ****64

Autres symboles électriques :

Symbole des récepteurs électriques :

Résistance : ****65

Inductance : ****66

Capacité : ****67

Lampe d’éclairage : ****68

Tube fluorescent : ****69

Moteur : ****70

Chauffage : ****71

Chaudière : ****72

Équipement électrique à double isolation (classe 2) : ****73

Sécurité des blocs d’éclairage autonomes : ****74

Production et transformation d’énergie :

Générateur : ****75

Transformateur : ****76

Transformateur de courant : ****77

Symbole électrique de transformateur de sécurité : ****78

Redresseur : ****79

Convertisseur CC/CC : ****80

Onduleur : ****81

Symbole électrique pour appareils de mesure et de signalisation :

Voltmètre : ****82

ampèremètre : ****83

Compteur de puissance : ****84

Diamètre : ****85

Fréquencemètre : ****86

Buzzer : ****87

Sonnerie : ****88

Symbole électrique de la sirène : ****89

Identification des éléments dans un diagramme électrique

Mais pour concevoir un diagramme ou un plan électrique, il ne faut pas seulement connaître les symboles électriques.

Au départ, il y a un lexique.

Le premier terme que vous devez connaître est celui d’élément. Dans un schéma de câblage, chaque appareil est appelé élément. Cet élément est un bloc de bornes marquées. Il ne peut pas être démonté.

Par exemple, un disjoncteur est un élément d’un schéma électrique.

Ensuite, il y a toute une série de marqueurs permettant d’identifier les éléments d’un diagramme électrique avec des lettres et des chiffres.

  • Les lettres sont en format maître, de A à Z.
  • Chiffres au format décimal : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 0.

En effet, certains éléments sont présents plusieurs fois. Il est donc nécessaire de les identifier de manière unique pour pouvoir y faire référence facilement.

Les emplacements facilitent également la lecture d’un diagramme, et c’est une notation complémentaire qui permet de rendre le plan électrique lisible à tous.

Identification des éléments de circuit électrique

L’ID d’un élément est le « nom de code ».

Un élément est identifié à l’aide de trois codes se terminant vers la fin pour fournir un système de coordonnées unique utilisé pour identifier cet élément.

Ce benchmark comprend :

  1. Une première point de référence pour le type d’élément identifiant sa nature.
  2. Un deuxième système de coordonnées qui donne la fonction de l’élément .
  3. Enfin, un système de coordonnées final indiquant le numéro de l’élément .

Identification du type d’élément d’un diagramme électrique

Voici les lettres de référence qui identifient les types de symboles sur un diagramme électrique .

  • F : lettre utilisée pour les dispositifs de sécurité, tels que les paratonnerres, les évidements de circuits.
  • G : Pour générateurs (batteries, alternateurs ou générateurs).
  • H : Cette lettre permet d’identifier les équipements de signalisation sur un schéma électrique. Il s’agit d’indicateurs lumineux ou sonores.
  • K : Il s’agit de la lettre utilisée comme point de référence pour les relais ou les commutateurs. C’est le cas pour le contacteur diurne dans une installation électrique, remarqué par Kx, où X est un nombre.

Identification de deux commutateurs tétrapolaires sur un schéma de câblage unique

  • L : La lettre utilisée pour représenter une inductance. C’est le cas d’une bobine, par exemple.
  • M : Il s’agit de la lettre du symbole du moteur.
  • P : Pour appareils de mesure (indicateur ou enregistreur).
  • Q : Cette lettre est utilisée pour les dispositifs de raccordement de circuits mécaniques. Le Q est la lettre qui permet de localiser les disjoncteurs dans un schéma électrique monobloc. C’est également le cas pour un sectionneur.

Q, lettre de disjoncteur sur diagramme électrique

  • R  : Lettre pour identifier une résistance selon un calendrier (tel que potentiomètre).
  • S : Pour dispositifs mécaniques de raccordement de circuits de commande électriques. Par exemple, il s’agit d’un bouton-poussoir.
  • T : Identifie les transformateurs.
  • X : Cette lettre est utilisée pour identifier les prises et les prises sur un schéma électrique.

Système de coordonnées de fonction pour un élément de diagramme électrique

La première lettre, le type d’élément, est parfois suivie d’une autre lettre indiquant la fonction de l’élément. Ces lettres sont rarement utilisées dans l’électricité résidentielle, mais plutôt dans des environnements industriels.

Cette fonction permet d’expliquer le fonctionnement et le rôle de l’élément dans le circuit électrique.

Voici quelques caractéristiques associées à leur lettre :

  • Automatique : automatique.
  • Manuel : M.
  • Arrière : Arrière
  • Avant : AV.
  • Bas : BA.
  • Ci-dessus : HA.
  • Gauche : GA
  • Droite : DR.
  • Montée : MO.
  • Descente : DE.
  • Fermeture : FE.
  • Ouverture : OR.
  • Marche : MA.
  • Arrêt : AT.
  • En service : ES.
  • Hors service : HS.
  • Petit vitesse : PV
  • Haute vitesse : SGS
  • Freins : FR.
  • Augmentations : INC.
  • Réduction : DEC
  • Intensité I
  • Tension : U.
  • Puissance : P.
  • Courant CA : AC.
  • Courant continu : DC
  • Accouplement en étoile : Y.
  • Accouplement triangulaire : D.

Numérotation des éléments électriques et des symboles

Enfin, dans un diagramme électrique, il existe souvent différents éléments du même type et de la même fonction.

Par exemple, dans un tableau électrique, il y a plusieurs disjoncteurs.

Pour les identifier et les identifier, il est nécessaire de leur donner un numéro. Il s’agit de la troisième partie de l’identification du code.

Exemple d’identification d’éléments dans un diagramme électrique

Comme mentionné ci-dessus, la combinaison de ces trois identificateurs permet d’identifier chaque symbole sur un plan électrique ou un diagramme.

Il convient de noter que les trois codes ne sont pas nécessairement présents. Seul le premier est indispensable car il permet d’indiquer le type d’élément désigné.

Parfois, la fonction de l’élément n’est pas spécifiée.

Voici quelques exemples :

  • Moteur CC MCC1 no 1.
  • Q1 : Protection modulaire n° 1 (par exemple disjoncteur).
  • KA2 : Interrupteur auxiliaire 2.

Marquage des bornes dans un schéma électrique

Le câblage de certains appareils, tels que l’électricité va et vient, se fait simplement compte tenu du nombre de connexions à connecter.

Mais la complexité d’un schéma électrique est telle qu’il est nécessaire. marque parfois les bornes afin de se reconnaître au moment du câblage.

C’est le cas dans l’industrie lorsqu’il est nécessaire de connecter les différentes sources d’alimentation.

Nous utilisons des chiffres pour cela.

Les pinces d’un élément surligner :

Pour un élément simple, ces nombres ne sont utilisés qu’une seule fois et se suivent par ordre croissant.

C’est le cas pour le diagramme suivant utilisant des numéros pour identifier les bornes terminales.

Les connexions électriques sont numérotées par ordre croissant pour le marquage des bornes par groupe

Parfois, les éléments identiques sont regroupés. Dans ce cas, les limites sont marquées par des lettres suivies de chiffres.

C’est le cas pour les enroulements nominaux de moteurs électriques triphasés :

  • U1 U2.
  • V1 V2.
  • W1 W2.

Marquage des contacts électriques

Les éléments d’un diagramme électrique sont parfois équipés de contacts.

Les numéros sont utilisés pour les principaux contacts :

  • De 1 à 4 en monophasé.
  • 1 à 6 en trois phases
  • 1 à 8 po tétrapolaire

Pour contacts auxiliaires, numéros utilisé :

  • 1 et 2 pour chaque contact d’ouverture.
  • 3 et 4 pour chaque contact rapproché.
  • Les associations 5, 6 et 7 8 sont utilisées pour numéroter des contacts spéciaux.

Lorsqu’il existe plusieurs contacts auxiliaires, le nombre de dizaines est utilisé pour commander les contacts.

Enfin, pour les pièces de commande, les contacts électriques des éléments sont marqués par les lettres A1 et A2 en monostable et A1/A2 B1/B2 en bistable.

Identification des conducteurs dans un schéma électrique

Marqueurs et identifiants non seulement pour disjoncteurs, séparateurs et autres dispositifs modulaires.

Les appareils électriques à fils sont également marqués et repérés. Cela est également essentiel pour identifier la phase neutre des phases monophasées et triphasées.

Voici les lettres utilisées pour localiser les conducteurs sur un schéma électrique.

Monophasé Alimentation CA :

  • Phase 1 : L.
  • Neutre : N.

Alimentation CA triphasée :

  • Pour la phase 1 : L1.
  • Phase 2 : L2.
  • Phase 3 : L3.
  • Neutre : N.

Alimentation continue

  • Positif : L .
  • Négatif : L-.

Conducteurs de sol et de protection :

  • Pour le conducteur de protection : PE.
  • Protection du conducteur et neutre confus : PEN.
  • Conducteur de terre : E.

Symboles électriques et suivi avec un exemple

Pour mettre en pratique tous les concepts mentionnés ci-dessus, j’ai choisi un diagramme (à partir de https://www.e-genieclimatique.com/).

Dans ce diagramme, je vous suggère de trouver certains des symboles électriques énumérés ci-dessus.

Des éléments de circuit, des bornes et des références de contact électrique sont également disponibles.

Exemple de schéma électrique Symboles

Retrouvez dans ce diagramme électrique nous avons notamment :

  • Disjoncteurs différentiels.
  • Un contacteur.

Disjoncteurs différentiels rouges, dans la partie orange du contacteur Identification des éléments

Les différents éléments sont identifiés par des caractères alphanumériques.

Q1 Q2 Q3 pour les trois disjoncteurs différentiels.

  • La lettre Q est courante pour désigner un dispositif de connexion mécanique pour les circuits d’alimentation. Voici les disjoncteurs différentiels.
  • Le nombre passe de 1 à 3 pour différencier chaque disjoncteur différentiel.

On trouve également les identifiants KM1 pour un interrupteur et S1 pour un interrupteur à bouton rotatif à position maintenue.

Identificateurs des différents éléments du schéma de câblage. En rouge, un interrupteur, en orange, l’interrupteur Marquage des bornes

Bornes disponibles sur les appareillages de commutation et les récepteurs sont répertoriés avec un X, suivis de chiffres par ordre croissant.

Le bloc lumineux de sécurité autonome (BAES) a identifié ses bornes dans X10 et X11.

Les bornes apparaissent sur le diagramme électrique, avec une numérotation croissante (ici X10 et X11) Contacts électriques des marques

Enfin, tous les contacts électriques des appareils sont indiqués dans le schéma électrique.

Il s’agit de contacts principaux monophasés, des chiffres de 1 à 4 sont utilisés.

Où trouver des listes de symboles électriques ?

L’article que vous êtes en train de lire est une première source d’informations. En enregistrant cette page dans vos favoris, vous disposerez d’une liste des symboles électriques les plus importants utilisés pour créer des diagrammes et des plans.

Si vous les souhaitez sous forme papier, il existe des livres qui contiennent une liste de symboles électriques normalisés.

Soyez, cependant, prudemment, certains magasins officiels vendent des œuvres numériques spécialisées.

C’est le cas de Promotelec, par exemple.

J’ai acheté ce guide en pensant à trouver des informations intéressantes, et ce n’est pas du tout le cas.

Ce guide de promotion des symboles électriques d’association téléc au format PDF est beaucoup trop léger En tout et pour tout, il y a 5 pages qui parlent de symboles.

C’est très maigre, surtout pour le prix.

En fin de compte, n’achetez pas ce PromoteGuide « Symboles normalisés de programmation de câblage ». Vous n’en aurez pas plus que dans cet article.

Conclusion

Les symboles électriques et les points de repère ne sont plus étranges pour vous.

C’est un langage spécifique au domaine de l’électricité mais très utile.

En effet, la combinaison des deux rend un diagramme électrique lisible partout.

ARTICLES LIÉS