Est-ce que le pneu neige remplace les chaînes ?

white clouds on blue sky

L’hiver approche et vous vous demandez comment équiper votre voiture pour affronter la neige et le verglas. Parmi les options disponibles, les pneus neige et les chaînes à neige sont les plus courantes. Mais les deux dispositifs sont-ils interchangeables ? Voici quelques éléments de réponse pour vous aider à faire le bon choix.

Pneu neige vs chaîne : lequel choisir ?

Les pneus neige et les chaînes à neige ont tous deux pour objectif d’améliorer l’adhérence et la sécurité de votre véhicule sur les routes enneigées ou verglacées. Cependant, ils présentent des caractéristiques et des avantages différents.

A lire aussi : BTS gestion en alternance : ce qu’il faut savoir

Les pneus neige sont des pneus spécialement conçus pour offrir une meilleure performance en hiver. Ils sont dotés d’une gomme plus souple qui résiste au froid et de lamelles qui mordent la neige et la glace. Ils se montent sur des jantes dédiées ou sur les jantes d’origine de votre voiture.

Les chaînes à neige sont des accessoires métalliques qui s’installent sur les pneus habituels de la voiture. Elles se présentent sous forme de maillons ou de câbles qui entourent le pneu et augmentent sa traction sur la neige compacte ou la glace. Elles s’adaptent à différentes tailles de pneus et se retirent facilement.

A découvrir également : Arnold Schwarzenegger enfants : Christopher Schwarzenegger

Les avantages et les inconvénients des pneus neige

Les pneus neige sont des pneus conçus pour être plus performants que les pneus ordinaires dans des conditions de froid, de pluie, de verglas ou de neige. Ils ont un pourcentage plus élevé de silice et de caoutchouc naturel dans leur composition, ce qui les empêche de durcir à basse température. Ils ont également des bandes de roulement plus profondes et plus larges qui aident à disperser l’eau et à adhérer à la surface de la route.

Voici quelques-uns des avantages des pneus neige :

  • Ils offrent une meilleure traction et une meilleure maniabilité sur les surfaces froides, qu’elles soient mouillées, verglacées, enneigées ou sèches.
  • Ils réduisent le risque d’aquaplanage, c’est-à-dire lorsque le pneu perd le contact avec la route à cause d’une couche d’eau.
  • Ils sont rentables, car ils s’usent moins et sont flexibles dans des conditions hivernales.

Les pneus neige ont aussi quelques inconvénients :

  • Ils ne sont pas adaptés aux conditions chaudes ou sèches, car ils s’usent plus rapidement et compromettent les performances.
  • Vous devrez peut-être aussi payer pour les stocker si vous n’avez pas assez d’espace pour les conserver lorsqu’ils ne sont pas utilisés.
  • Ils n’offrent pas une traction suffisante dans la neige profonde ou sur le verglas, par rapport aux chaînes à neige ou aux pneus cloutés.

Les pneus neige doivent être installés et retirés par un professionnel, et vous devez les remplacer par des pneus ordinaires lorsque la température dépasse 7 degrés Celsius.

Les situations où les chaînes sont encore indispensables

Malgré les progrès des pneus neige, il existe encore des situations où les chaînes sont indispensables, voire obligatoires. C’est le cas notamment lorsque la signalisation routière l’impose. En France, le panneau B26 indique que les équipements spéciaux sont obligatoires en cas de neige ou de verglas. Il peut être complété par un panonceau précisant le type d’équipement autorisé (pneus neige ou chaînes).

Lorsque vous circulez sur des routes de montagne très enneigées ou verglacées, les pneus neige peuvent être insuffisants pour assurer une bonne adhérence et éviter le patinage ou le dérapage. C’est pareil quand vous conduisez un véhicule lourd ou tractant une remorque, qui nécessite une meilleure stabilité et une plus grande force de freinage sur la neige ou la glace.

Enfin, dans la neige profonde, les chaînes à neige produisent généralement une meilleure adhérence que les pneus.

ARTICLES LIÉS