Les normes en vigueur pour les garde-corps

Les garde-corps sont des barrières dont la fonction principale consiste à sécuriser puis à favoriser l’utilisation sans risque des structures en hauteur. Ils évitent grandement les chutes des personnes et des objets. Pour profiter au maximum des atouts de ces éléments de protection, il vous faut les installer conformément aux normes qui les régissent.

Les normes en vigueur conformément aux divers types de garde-corps

Il existe aujourd’hui divers modèles de garde-corps et chacun d’eux est soumis à une réglementation précise en ce qui concerne son installation. Il est plus qu’important de les connaitre afin d’en faire usage. Voici plus bas les normes concernant quelques-uns d’entre eux.

A lire aussi : Comment marche les puff ?

Le garde-corps à barreaux verticaux

Le garde-corps à barreaux verticaux est le plus courant des garde-corps. Non seulement il est le plus connu, mais aussi le plus facile à installer grâce à ses normes. Cet élément de protection est régi suivant trois grandes réglementations. La première concerne la distance maximale entre ses montants qui doivent être de 11 cm. La seconde exige que les lisses basses et hautes du garde-corps à barreaux verticaux soient séparées par une distance minimum de 90 cm. En ce qui concerne la troisième et dernière norme, la distance maximale entre l’appui en béton et la lisse basse de l’élément de protection doit être de 11 cm.

Le garde-corps à lisses horizontales

Contrairement au garde-corps à barreaux verticaux, le garde-corps à lisses horizontales n’est pas si utilisé, mais demande une attention toute particulière. Toutefois, il est aussi règlementé suivant diverses normes. Au nombre de ceux-ci, toute personne voulant procéder à l’installation de garde-corps à lisses horizontales doit veiller à ce qu’il soit recouvert jusqu’à 45 cm de haut lors de sa pose. De même, en dessus de cette taille à partir du sol, l’espace entre deux lisses doit être de 18 cm au maximum. Pour ce qui est de la distance entre le support en béton et le remplissage, cela ne doit excéder les 11 cm.

A lire en complément : Trafic de stupéfiants : pourquoi faire appel à un avocat spécialisé ?

Le garde-corps en verre

Si vous n’en avez pas connaissance, sachez qu’il existe des modèles de garde-corps en verre. C’est l’un des types de protection les plus modernes, utilisés dans de grandes habitations. Tout comme les autres modèles, il détient également des règles qui régissent son utilisation et qui sont plus complexes. Ceux-ci ne se situent pas au niveau de son installation, mais à celui de son utilisation.

Toute utilisation de verre sous forme de garde-corps doit répondre à une épaisseur minimale afin de garantir une certaine sécurité à ceux qui en font usage. Ainsi, il est recommandé pour un garde-corps en verre feuilleté, une épaisseur minimale de 8,76 mm pour tout panneau dont la surface est inférieure à 0,90 m². Pour ce qui est d’un garde-corps en panneau de verre d’une surface comprise entre 0,90 m² et 1,10 m², l’épaisseur minimale doit être de 10,76 mm.

Les normes en vigueur conformément à l’emplacement du garde-corps

Mis à part les normes en vigueur pour les garde-corps et s’appliquant à chacun de leurs modèles, il y en a également qui règlemente leurs emplacements.

Le garde-corps pour balcon

Vous devez savoir que l’installation d’une protection pour balcon est nécessaire afin d’éviter les risques de chute. Conformément aux normes en vigueur sur ce type de protection, il doit être installé lorsque la distance sépare le balcon du sol est d’au moins 50 cm. Même pour un simple balcon situé en haut de chaussée, vous devez envisager l’installation d’un garde-corps. Il y va de la sécurité de tous les usagers du bâtiment. Par ailleurs, pour ce qui est de l’installation d’un garde-corps pour terrasse, vous devez veiller à ce qu’il ait une hauteur d’un mètre minimum.

Le garde-corps pour escalier

Un garde-corps pour escalier est ce support de protection qui s’appose aux bords des marches de l’escalier servant à la fois de support à ceux l’utilisent et aussi de grille de protection contre les chutes. Pour garantir une parfaite sécurité, il est recommandé de veiller lors de son installation que l’intervalle maximum entre les barreaux d’un escalier sans limon soit de 5 cm et de 18 cm pour celui avec limon.

 

ARTICLES LIÉS