Utiliser les feuilles mortes pour entretenir son jardin : facile, pratique, pas cher

Toutes les parties d’un arbre peuvent être utiles et même les feuilles mortes peuvent toujours servir. Dans un jardin spécialement, ces feuilles servent surtout dans l’entretien général sur le long terme durant toutes les saisons. Tout ce que vous aurez à faire pour profiter des feuilles mortes dans votre jardin est d’apprendre comment vous en servir.

Transformer les feuilles mortes en tapis végétal

La première idée qui d’utilisation des feuilles mortes dans l’entretien d’un jardin est le paillage végétal. Ce terme désigne une sorte de tapis fait entièrement avec des débris végétaux et il possède une grande utilité dans un jardin. En effet, le paillis végétal constitue la meilleure protection naturelle d’un jardin contre les intempéries. Déjà, très peu de plantes d’un jardin peuvent survivre à l’hiver. Les fleurs à bulbes et les tubercules sont très exposés. Les légumes dans le jardin craignent également l’hiver.

A voir aussi : Batterie cigarette électronique qui chauffe ?

Avec des feuilles mortes, vous n’aurez plus à vous inquiéter pour toutes ces plantes dehors dans votre jardin. Le paillage ou le tapis végétal est réalisé en amassant les feuilles mortes. Le cumul formera une bonne épaisseur et empêchera le froid d’atteindre les plantes en dessous. Votre jardin en ressort bien gardé. Par ailleurs, ce tapis végétal conserve l’humidité du sol. Cela vous économise de l’eau pour l’arrosage. Cependant, vous devrez éviter de faire un tapis gigantesque. Un tapis de 40 cm d’épaisseur est largement suffisant. Veillez également à aérer votre paillis afin d’éviter la pourriture.

Utiliser ces feuilles sous la forme de compost

Une autre idée, bienfaitrice pour votre jardin est d’utiliser les feuilles mortes pour renforcer votre compost. En effet, les feuilles mortes possèdent l’élément nutritif indispensable pour faire du composte : le carbone. Elles sont également pauvres en azote. Cette composition chimique des feuilles mortes en fait un élément de premier choix pour un composte de bonne qualité. Toutefois, à défaut d’être un spécialiste de la fabrication de composte, faites attention à l’utilisation de ces feuilles pour faire du compost.

A lire en complément : Comment éloigner les mouches naturellement ?

Pour commencer, essayez de faire une couche épaisse de 20 cm avec les feuilles mortes dans le composteur. Ces feuilles dures ou non, doivent être broyées au préalable. Sur cette couche, vous mettrez des déchets verts provenant de la cuisine et du purin d’orties. Ce dernier ingrédient servira d’activateur. À celui-ci, vous ajouterez une nouvelle couche de feuilles mortes avec la même épaisseur. Le compost ainsi fait sera brassé suivant une fréquence et devra rester humide. Il peut déjà servir au bout de 12 mois, mais en 18 mois, il deviendra un humus.

En faire une couverture pour le sol

Si votre jardin est peu riche en verdure, vous devez le couvrir pour éviter qu’il s’appauvrisse. En effet, durant l’hiver, les pluies s’abattent régulièrement et tassent le sol nu. Votre jardin perdra sa capacité à la culture des légumes. Une autre influence des pluies intenses sur les sols nus est la lessive en profondeur des nutriments. Les feuilles mortes peuvent protéger votre jardin contre tout cela. Vous n’aurez qu’à les utiliser pour couvrir le sol du jardin.

Le processus de la couverture est simple, mais très efficace. Dans un premier temps, vous éparpillerez sur toute la surface nue du sol, les feuilles mortes. Visez entre 10 cm et 20 cm pour l’épaisseur. Dans un second temps, vous y ajouterez de la terre. Cela empêchera le vent d’emporter votre couverture. Les eaux des pluies seront lentement absorbées et votre sol gagne en protection. De plus, les feuilles vont se décomposer pour servir de matière organique.

ARTICLES LIÉS