Judith Badinter : pourquoi est-elle connue ?

Judith Badinter pourquoi est-elle connue

Judith Badinter est une personnalité publique. Il est évident qu’avec un tel patronyme, il est difficile de passer inaperçu. Mais si la jeune femme qu’elle était en 1987 a vu son nom dans les journaux, c’est avant tout en raison d’une étrange histoire de disparition… Aujourd’hui âgée de 55 ans, elle fait partie de l’une des familles les plus fortunées de France, et ses parents sont gravés dans le marbre. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur Judith Badinter.

Une famille de renom

Avant de découvrir l’étrange disparition de Judith Badinter, il est intéressant de s’intéresser à son cadre familial.

A lire aussi : BTS gestion en alternance : ce qu’il faut savoir

Des parents hors norme

Tout le monde ne peut se vanter d’avoir Elisabeth et Robert Badinter comme parents. Tous deux figures du monde politique, ils sont réputés en France pour leurs idées progressistes.

Robert Badinter est un homme politique et avocat. Notamment proche de François Mitterrand, il est particulièrement réputé pour avoir pris position contre l’antisémitisme et la peine de mort, mais également en faveur de la réinsertion des détenus.

A lire également : Tatiana Shaykhlislamova : biographie

Elisabeth Badinter, quant à elle, “fille spirituelle de Simone de Beauvoir”, est une philosophe, passionnée par l’égalité hommes-femmes. Elle se bat pour les droits des femmes dans le pays, comme l’avortement qu’elle qualifie de “pas immense vers la fin d’une aliénation”. Elle milite aussi pour le mariage pour tous, la GPA et la PMA. Elle écrit d’ailleurs plusieurs ouvrages. Chaque livre lui permet de diffuser ses idées. Elisabeth est par ailleurs la fille de Marcel Bleustein-Blanchet, fondateur de Publicis.

Les héritières de Publicis

Publicis est un groupe de communication fondé en 1926 à Paris. Elisabeth devient la principale actionnaire de la société, installé sur les cinq continents. À la mort de Bleustein-Blanchet, en 1996, ses deux filles se retrouvent devant les tribunaux. Si Elisabeth souhaite perpétuer l’activité, Michèle, sa sœur, désire vendre la société. Si beaucoup ont pensé qu’il s’agirait d’un conflit passager, il est bien plus profond que cela. Les deux sœurs ne parlent plus que par avocat interposé. Finalement, Michèle et ses neveux rejoignent l’entreprise familiale.

Une disparition inquiétante

Judith est la fille aînée des trois enfants du couple Badinter. Elle étudie la psychologie et passe ses jeunes années auprès de ses parents en France. Mais si elle a fait la une des journaux en 1987, alors âgée de 20 ans, ce n’est pas en raison de sa famille ou de sa jeunesse, mais d’une disparition qui a grandement inquiété ses proches.

Une course à pied matinale qui tourne au cauchemar

Un matin de juin 1987, la jeune Judith part courir à 8 h 30 comme elle en a l’habitude, autour de la propriété familiale dans la campagne. Mais à midi, ses proches s’inquiètent : Judith aurait dû revenir depuis déjà longtemps. Les autorités sont alors alertées. Les bois sont entièrement fouillés, avec un hélicoptère, des chiens et des policiers. Après la tombée de la nuit, les Badinter et des proches se réunissent pour continuer de chercher, sans succès.

Judith enlevée par des ravisseurs ?

Les hypothèses concernant cette disparition se succèdent alors. Est-il possible que la jeune femme ait fait un malaise ? Ayant une santé assez fragile, cela ne serait pas impossible.

La fugue aurait été impossible, selon sa grand-mère. Un accident est aussi envisagé, bien que peu probable, cette idée n’est pas tout de suite écartée. Enfin, une thèse bien plus maussade est évoquée : celle de l’enlèvement.

Pour la famille Badinter, l’hypothèse de l’enlèvement contre une rançon est plus que probable, au vu de sa fortune, mais également de son statut social. Toutefois, aucune demande de rançon n’est effectuée.

Un retour curieux

Contre toute attente, mais pour le bonheur de sa famille, Judith réapparaît aux alentours d’1 heure du matin. Mais cette disparition reste à ce jour sans explication. Robert Badinter n’a réalisé qu’une intervention : “Il s’agit d’une affaire totalement privée, et ne saurait faire aucune autre déclaration”.

Le mystère autour de Judith Badinter reste donc à ce jour toujours aussi énigmatique…

ARTICLES LIÉS