Pourquoi Frida Kahlo est-elle célèbre ?

Pourquoi Frida Kahlo est-elle célèbre

Frida Kahlo est une peintre de nationalité mexicaine qui est non seulement reconnu à l’échelle mondiale pour ces célèbres peintures, mais aussi pour son engagement en tant que militante féministe. Elle est également connue comme la seul artiste mexicaine dont la notoriété a traversé les frontières de son pays natale.

La vie de Frida a été plus que mouvementée et c’est le moins que l’on puisse dire. La surréaliste, la boiteuse, l’anticonformiste, la révolutionnaire ou tout simplement la mexicaine sont autant de qualificatifs qui sied parfaitement à cet artiste. Elle a été libre et unique autant par sa vie que par l’originalité de ses œuvres. Qui est en réalité cette femme et qu’est-ce qui explique le fait qu’elle soit aussi célèbre. On vous dit tout dans ce billet.

A découvrir également : Trafic de stupéfiants : pourquoi faire appel à un avocat spécialisé ?

Frida Kahlo : sa famille, son enfance ainsi que sa carrière

Frida voit le jour le 6 juillet 1907 dans la ville de Mexico au Mexique. De son vrai nom Frida Carmen Kahlo Calderon, elle avait l’habitude de manipuler sa date de naissance en la reculant allègrement au 7 juillet 1910 pour la faire correspondre avec la date du début de la révolution mexicaine. La mère de Frida s’appelait Matilde Calderon y Gonzales  et elle était issue d’une famille de généraux espagnols.

Son père quant à lui est né en Allemagne et portait le nom de Wilhelm Kauffmann. Frida a toujours clamé que son père était de confession juive, ce qui n’est pourtant exact. La famille de son père était composée de luthériens qui appartenaient à la petite bourgeoisie du Grand-Duché de Bade. C’est en arrivant au  Mexique qu’il va prendre le nom de Kahlo et va s’installer comme photographe.

A lire en complément : Qui est la femme de Neymar ?

Frida n’a pas une enfance heureuse (et c’est le moins que l’on puisse dire). D’abord, elle va naître après que sa mère ait perdu un fils et se trouve dans un état dépressif grave. Consciente qu’elle n’avait pas toutes les qualités mentales et physiques pour élever sa fille, elle va être obligée de la confier à une nourrice. Frida va passer des moments très désagréables auprès de sa nourrice.

En outre l’atmosphère du foyer est assez triste, il existe des poches de tension et l’activité du  père n’est plus aussi florissante qu’avant. Par ailleurs, Frida a une santé fragile, elle est née avec une déformation de la colonne vertébrale et va attraper la polio à ses 6 ans. Cette maladie infectieuse va lui causer d’énormes douleurs et sa jambe droite qui a cessé de grandir va provoquer une déformation da la colonne vertébrale. Cette maladie va lui  valoir le surnom de « Frida la coja » qui veut dire « Frida la boiteuse ». Elle sera totalement isolée et va arrêter de se rendre à l’école.

Frida Kahlo : sa vie privée, son engagement politique et social et ses réalisations

Frida Kahlo est-elle célèbre

Le père de Frida lui a transmis très jeune, le goût pour les beaux-arts. Un ami d la famille, graveur de profession va lui prodiguer des cours de dessin. En outre, elle aide son père dans son activité de photographie en en participant à la retouche, au coloriage t au développement des photographies.

Malgré toutes ces connaissances emmagasinées depuis son plus jeune âge dans l’art, Frida le considère davantage comme un loisir. A l’âge de 16 ans, elle va intégrer l’école EScuata Nacional Preparatoria. Elle fait partie des 35 filles sur 2000 étudiants que compte l’établissement. C’est à cette époque la meilleure école mexicaine et Frida va y développer un intérêt particulier pour les sciences naturelles et va même sérieusement penser à faire carrière dans la médecine.

Malheureusement pour elle, elle sera encore victime d’un autre accident où sa cavité pelvienne va être transpercée par une barre métallique lorsqu’e, septembre 1925, son bus va entrer en collision avec un tramway. Cet accident va mettre un terme à son rêve de médecine mais paradoxalement lancer sa carrière dans la peinture. Sa famille va d’ailleurs l’y encourager en lui fabriquant un chevalet spécial et un lit à baldaquin. L’art va devenir pour Frida l’exutoire de toutes ses souffrances et en même temps le catalyseur de sa guérison.

Parallèlement à sa carrière dans l’art, elle va rejoindre le parti communiste pour prôner l’émancipation de la femme. En 1928, elle va rencontrer le muraliste Diego Rivera de 20 ans son aîné. Les deux vont former l’un des couples mythiques de l’histoire de l’art. Leurs intérêts communs pour l’art, la politique en font un couple d’artistes spécial. Ils vont finir par se marier en 1929, mais leur mariage sera empreint de passion mais va aussi revêtir un caractère destructif. D’ailleurs, Frida n’hésite pas à dire que Diego est le pire des accidents qu’elle a eu dans sa vie.

Lors d’une visite à Mexico en 1938, l’artiste surréaliste André Breton va découvrir les œuvres de Frida et il va l’inviter à Paris en 1939 pour participer à une exposition. Elle va y aller mais n’en gardera pas un bon souvenir. Pourtant cette visite va être le début de sa reconnaissance au niveau mondial. Elle va n effet recevoir des boucles d’oreilles d’ivoire de Picasso et le Louvre va lui acheter un autoportrait. En 2010, la banque fédérale du Mexique va lui faire l’honneur d’orner une des faces du nouveau billet de 500 pesos avec son portrait.

ARTICLES LIÉS