Quel est le plus fort entre le CBD et le CBG ?

Depuis quelques années, le CBD, une molécule extraite du cannabis, se fait de plus en plus parler de lui. Cette molécule est devenue très populaire et très prisée pour ses vertus thérapeutiques. Contrairement à lui, le CBG qui est également une molécule issue du cannabis, reste très peu connu. Mais, malgré que le CBG ne soit pas autant connu, on remarque qu’il est aussi utilisé dans le traitement de plusieurs maladies.

La question qui se pose alors est de savoir : entre le CBD et le CBG, lequel est le plus fort ?

A voir aussi : Tatiana Shaykhlislamova : biographie

Le CBD : qu’est-ce que c’est ?

Le CBD ou cannabidiol, constitue l’une des molécules issues du chanvre ou cannabis. Contrairement au THC, le CBD est une substance non psychoactive qui n’entraîne pas de dépendance au niveau du consommateur.

Il s’agit d’une molécule non toxique qui dispose des vertus thérapeutiques très avantageuses pour l’organisme. En effet, le CBD possède plusieurs propriétés relaxantes, analgésiques, anti-inflammatoires, sédatives, etc. qui le rendent très utile dans le domaine médicinal.

A découvrir également : Quelle est la nature de "ce" ?

Qu’appelle-t-on CBG ?

Comme le CBD, le CBG ou cannabigérol constitue également l’une des molécules présente dans le cannabis encore appelé chanvre. Cependant, le CBG est considéré comme la toute première molécule produite par la plante lorsqu’elle se trouve encore à l’état de plantule. Selon les scientifiques, le THC, le CBD ainsi que tous les autres types de cannabinoïdes sont formés à partir du CBG. Il représente donc la « génitrice » de tous les cannabinoïdes.

A l’instar du CBD, le CBG n’est pas psychoactif et possède plusieurs vertus thérapeutiques utiles pour l’organisme. Par conséquent, il intervient dans le traitement de nombreuses maladies.

Effets du CBD sur l’organisme

Le CBD possède de maintes vertus qui entraînent plusieurs effets aussi bien sur la santé humaine qu’animale. En effet, par ses propriétés relaxantes, analgésiques, anti-inflammatoires et sédatives, le CBD permet de lutter efficacement contre plusieurs maladies. Ainsi, utilisé dans un traitement, il permet de soigner les maladies comme :

  • Douleurs musculaires et articulaires ;
  • Dépression ;
  • Troubles de sommeil ;
  • Épilepsie ;
  • Maladies cardio-vasculaires ;
  • Anxiété ;
  • Manque d’appétit.

Disponible sous plusieurs formes (fleurs, huiles, gélules, produits cosmétiques, etc.), le CBD constitue également un complément alimentaire et un produit de soin pour la peau.

Effets du CBG sur l’organisme

Le CBG dispose aussi de multiples propriétés très intéressantes et avantageuses. Cette substance possède des vertus apaisantes, relaxantes, antibactériennes, anti-oxydantes et non psychoactives, etc. Son utilisation permet de soulager efficacement les maladies telles que :

  • Les douleurs intestinales ;
  • Les états de dépression ;
  • L’anxiété ;
  • Les bactéries (surtout cancérigènes) résistantes aux médicaments classiques ;
  • Les inflammations ;
  • Le glaucome .

Le CBG tout comme le CBD a des effets positifs sur la santé et sur l’organisme de l’homme. Il est également disponible sous forme d’huile, de vape pen ou de perles sublinguales.

Différences entre le CBD et le CBG ?

Même si le CBD et le CBG ont des vertus thérapeutiques et entraînent des effets similaires sur l’organisme, ils se différencient sur certains points.

Différence au niveau de la moléculaire et de la concentration

La structure moléculaire du CBD varie de celle du CBG. En effet, ces deux produits ne possèdent pas le même nombre d’atomes. En outre, la disposition des atomes du CBD est différente de la structure du CBG. Par conséquent, ces deux molécules agissent différemment sur le corps.

Par ailleurs, dans une plante de cannabis, la concentration du CBG (1%) est très faible par rapport à celle du CBD (10%).

Différence pharmacologique et stimulation de l’appétit

À ce niveau, le CBG agit plus comme un activateur contrairement au CBD qui constitue un bloqueur. Plusieurs études montrent que, même si les deux substances se logent au même endroit, leurs actions sont opposées. Les actions du CBG empêchent donc les effets antiémétiques du CBD.

En outre, le CBG permet un apport alimentaire élevé contrairement au CBD qui le réduit considérablement.

Pour conclure, on retient que le CBD et le CBG sont des substances qui se complètent. Ainsi, face à la difficulté de choix, certaines personnes préfèrent les associer pour un meilleur résultat.

ARTICLES LIÉS