Se constituer des revenus complémentaires à la retraite : les pistes à creuser

La retraite approche et vous estimez que vos futures pensions seront insuffisantes pour faire face à vos besoins ? Il existe un certain nombre de pistes qui pourraient vous permettre de constituer des revenus complémentaires à la retraite. Cet article vous fait part de quelques pistes à creuser pour constituer un revenu complémentaire à la retraite.

Investir dans les SCPI

Si vous souhaitez constituer un revenu complémentaire pour votre retraite, nous vous suggérons d’investir dans les SCPI. L’idéal est d’opter pour des sociétés civiles de placement immobilier qui dégagent des rendements élevés.

A lire en complément : Pourquoi les fans n'entendent pas beaucoup parler de l'autre fils de Guy Fieri, Ryder

Afin d’éviter un alourdissement de vos impôts actuels avec les revenus fonciers, il est recommandé d’acheter les parts après démembrement .

Cela vous offre la possibilité d’acquérir la nue-propriété de SCPI pour 60 à 70 % de leur valeur. Et vos premiers revenus, vous les toucherez dans les prochains 10 ans à venir.

A découvrir également : Bref aperçu du lave-verres professionnel

Faites en sorte que la date de fin de démembrement coïncide avec votre départ à la retraite. Comme cela, une fois à la retraite, vous pourrez jouir de vos revenus. A défaut de cela, vous pourrez revendre vos parts à de meilleurs prix pour réinvestir ailleurs.

Investir dans l’immobilier locatif

Une autre piste à creuser pour se constituer un revenu complémentaire à la retraite est d’investir dans l’immobilier locatif. Figurez-vous que l’investissement dans l’immobilier locatif figure parmi les placements phares des Français. C’est l’investissement idéal pour se construire un revenu supplémentaire avant la retraite.

Cependant, il faut noter qu’un tel investissement n’est pas sans risque. Vous êtes exposé à des risques de dégradation de bien et d’impayés.

Quand bien même, ça n’en est pas moins un investissement rentable pour constituer un revenu complémentaire pour votre retraite.

Investir dans l’immobilier pierre-papier

L’immobilier pierre-papier est également un investissement de choix si vous envisagez de vous constituer un revenu complémentaire pour votre retraite. Parmi les supports présentant des rendements relativement stables, on a les SCPI et les SCI.

Les foncières cotées figurent également parmi les meilleurs placements immobiliers pour un se constituer un revenu complémentaire.

En réalité, ce sont des entreprises cotées en bourse. Leur activité se concentre beaucoup plus sur l’achat et la gestion des  parcs fonciers.

Ce qui est intéressant avec les foncières cotées, c’est que vous pouvez vendre à tout moment vos parts. En outre, la valeur des actions et des fonds évolue constamment selon les performances du marché. Donc elles peuvent gagner comme perdre plus de 10 % par an.

Le Plan d’épargne retraite populaire (PERP)

Pour les salariés et les non salariés, vous pouvez opter pour le PERP pour vous constituer un revenu complémentaire pour la retraite.

Le Plan d’épargne retraite populaire vous permet de constituer un complément de retraite grâce à des cotisations. Ces cotisations sont déductibles du revenu imposable cela jusqu’à 10% de revenu.

En plus vous avez le libre choix de décider du montant des cotisations. Une fois que vous aurez pris votre retraite, la sortie se fera obligatoirement sous forme de rente.

En outre, il existe d’autres solutions classiques qui vous permettront de vous constituer un revenu complémentaire pour votre retraite. Vous pouvez vous tourner vers l’assurance-vie ou le PEA.

Dans le cas de l’assurance-vie et du PEA, vous n’aurez pas à alourdir vos impôts. Cela étant donné que vous bénéficierez d’une exonération totale ou de larges abattements.

ARTICLES LIÉS