Comment arrêter de boire de l’alcool naturellement ?

La consommation de l’alcool peut avoir des effets néfastes sur votre santé avec le temps. Si vous avez pris conscience de cela et avez décidé d’y mettre un terme, cet article vous sera très utile. Bien qu’il n’existe pas de formule magique pour arrêter de boire de l’alcool, vous découvrirez dans la suite de l’article, quelques astuces naturelles pour ne plus en consommer.

Se trouver des motivations

La motivation est juste une raison à laquelle vous pouvez vous accrocher pour compenser votre besoin de boire. En d’autres termes, si vous n’avez pas une réelle motivation, il serait peut-être impossible pour vous d’arrêter la consommation de l’alcool.

A découvrir également : Rhinoplastie : les résultats obtenus

Le plus souvent, ce qui motive d’anciens buveurs à changer de mode de vie et à atteindre la sobriété est l’argent. Comprenez que la dépendance est une prison qui non seulement détruit votre personnalité, vide également votre poche. Lorsque vous buvez de l’alcool et que vous en avez développé une addiction, il est fort probable que le moindre centime qui tombe dans vos mains est directement injecté dans la caisse des tavernes. Cela ne vous permet pas de faire des économies ni de réaliser des choses dont vous avez envie. Ce déficit engendré par l’alcool doit devenir votre motivation.

Concrètement, vous allez évaluer toutes vos dépenses en alcool depuis le premier jour où vous avez commencé par boire jusqu’au moment actuel. Il est fort probable que les chiffres que vous obtiendrez soient énormes. Et auraient même pu suffire pour vous permettre d’acheter quelques-unes des choses que vous désirez depuis des années. Lorsque le constat est fait, décidez-vous désormais de faire des économies pour arriver à satisfaire convenablement vos besoins matériels.

A lire aussi : Comment soigner un ménisque naturellement ?

L’autre motivation pour arrêter de boire, c’est la famille. Vous avez certainement des proches à qui vous tenez et qui tiennent à vous. Il serait donc dommage que vous les quittiez très tôt. Or l’alcool vous engage sur ce chemin. Lorsque vous pensez constamment à cela, vous devriez pouvoir vous ressaisir et prendre la ferme décision d’arrêter de boire.

Et si une simple réflexion ne vous suffit pas, suivez des documentaires sur les conséquences de l’alcool et des autres stupéfiants sur votre organisme pour vous motiver encore plus à arrêter de boire.

Pratiquer plusieurs activités

Plus vous avez du temps à consacrer à plusieurs choses, moins vous aurez des occasions de boire. Et au bout d’un certain temps, votre dépendance pour l’alcool ne sera plus qu’un vieux souvenir. Cette méthode est la plus facile, et le plus souvent utilisé.

arrêter de boire de l'alcool naturellement

Pour parvenir à maintenir votre attention loin de l’alcool, sortez souvent, marchez à l’air libre et sur de longues distances. Passez du temps dans les espaces publics. Découvrez d’autres activités, et d’autres centres d’intérêt. Suivez des évènements publics au stade ou dans les salles de cinéma. Passez beaucoup de temps à la distraction après le boulot. En général l’envie de boire résulte de la dépression, du stress ou de tout autre phénomène qui vous met en état de désespoir.

L’alcool intervient généralement en ce moment comme solution pour s’évader, et sans s’en rendre compte, on en consomme assez. De jour en jour, le corps finit par s’y habituer et il en demande.
Par conséquent, ne laissez pas de place à l’ennui, au stress ou à la dépression dans votre vie, en pratiquant plusieurs activités

Contrôler sa consommation

Pour contrôler sa consommation, il faut faire des estimations, se fixer des limites et noter les progrès que l’on fait.

Faire des estimations

Cet exercice consiste à faire le point de votre consommation d’alcool sur une période donnée, mais aussi des occasions au cours desquelles vous êtes souvent amenés à boire.

Se fixer des limites

Une fois que vous avez déterminé la quantité d’alcool que vous ingérez pendant une période, décidez-vous à la réduire au tiers ou même au quart sur cette même période. Pour respecter cette limite, il faudra supprimer votre participation à ces évènements qui vous font boire. Et même lorsque vous vous y rendez, ne buvez pas beaucoup.

Pour y parvenir, retarder votre premier verre d’alcool en buvant beaucoup d’eau ou en buvant d’autres boissons non alcoolisées ou encore en manégeant beaucoup. Ceci a pour but de remplir votre estomac et de limiter la quantité d’alcool qu’elle peut encore contenir. En plus l’eau amoindrit les effets de l’alcool puisqu’elle régule son passage dans le sang.

Noter ses progrès

Noter vos progrès vous permet de voir ce qu’il vous reste à faire et les choses à corriger pour améliorer votre diète. Pour ce faire, écrivez dans un carnet chaque litre d’alcool qui tombe dans votre estomac et les évènements qui occasionnent cela.

ARTICLES LIÉS